Selon les premières estimations, il y aurait entre 7000 et 8000 morts après les inondations qui ont ravagé le Honduras et le Nicaragua, en Amérique centrale à la suite du passage du cyclone Mitch.

Des villages entiers sont disparus sous la boue ou ravagés par des rivières déchaînées suite à plusieurs jours de pluies torrentielles.

Le président hondurien Carlos Flores a estimé lundi à “des milliers” le nombre des morts laissés par le cyclone Mitch dans le pays et a annoncé que le gouvernement avait décrété l’état d’exception pour faire face à la situation de “catastrophe nationale”.

Hier, une nouvelle dépression atmosphérique “Newton” a fait son apparition au Guatemala où le gouvernement a décrété l’état d’urgence.

Mitch, converti depuis jeudi en tempête tropicale et qui semblait devoir se dissiper lundi, a emporté des dizaines de villages, des dizaines de milliers d’hectares de cultures et laissé plus d’un million de sans abri ou de sinistrés dans l’indigence et la détresse les plus totales.

Presque toutes les récoltes sont perdues, les routes démolies et, tout particulièrement pour le Nicaragua et le Honduras, la majorité des gens ont tout perdu. Ce sont des régions entières qu’il faudra rebâtir avec l’aide internationale.

Mitch? Qu’as-tu fait de mes enfants?

88888

Plus dans la section

Flash !

Related Post