La moitié des quelque 1500 banques russes pourraient faire faillite au cours des six prochains mois affirme Andrei Kozlov, le président de la banque centrale russe.

Moscou n’a pas les fonds nécessaires pour éponger les dettes des banques et les épargnants pourraient tout perdre.

La faillite des banque s’explique partie par la dévaluation rapide du rouble en août dernier. La monnaie russe a perdu 50% de sa valeur et les banquiers ne peuvent plus rencontrer leurs dettes à l’étranger qu’ils ont contracter en argent solide.

Alors qu’on achetait un dollar US avec six roubles en août, il en faut 18 aujourd’hui et on ne voit pas encore la fin de la chute.

La Russie aurait besoin, immédiatement, de 1,5 milliard US pour sauver ses principales banques mais les Occidentaux ne bougeront pas puisque les banques européennes et américaines ont déjà perdu beaucoup. Surtout les Allemands.

On prévoit donc qu’entre 700 et 800 banques pourraient bientôt faire faillite.

Les fermetures pourraient se faire aussi vite que la semaine prochaine.


Selon l’agence d’évaluation Moody’s, les petites n’ont aucune chance de s’en tirer.


Déjà de grandes banques telles Tokobank et Inkombank ont fait faillite.

D’autre part, on prévoit une baisse de 9% du Produit national burt russe en 1999. Cela signifie encore plus de chômage et des possibilités de famine dans certaines régions.

88888

Plus dans la section

Flash !

Related Post