Je ne suis qu’une larme
Dans ton oeil…

Je sais que dans ton coeur
Il y a le bonheur
Tel que tu le veux.
Au bord de ta paupière
J’erre
Ne ferme pas les yeux.

Tu sais que si je viens
Mouiller ton chagrin
J’en emporte un peu,
Au fil de la rivière
Claire
De tes yeux.

Tu sais, j’ai eu du mal
A percer le voile
Tissé par le temps,
Pour vivre une seconde
Ronde
Puis couler doucement.

Un peu comme une étoile
Et sa traînée pale
Trace vers ton cou,
Le lit d’une rivière
Claire
Sur ta joue.

S’il est des mots qui meurent
D’avoir eu trop peur
D’être murmurés,
D’autres se font entendre
Tendre
Sans être prononcés.

Et mille et une nuits
N’auraient pas suffi
Pour en dire autant
Que l’eau de la rivière
Claire
En un instant…

Un poème que Murmure a écrit à Véra…

Je ne suis qu’une larme

88888

Plus dans la section

Flash !

Related Post