Par Gérard St-Denis

Dès demain, et trois fois par semaine, Jean-Gilles Jutras signera une chronique spécialisée sur les vins.

Les amateurs de bons vins et de gastronomie pourront suivre les propos d’une des sommités dans ce domaine. Jean-Gilles Jutras signera trois chroniques sous le vocable : SUR LES CHEMINS DE BACCHUS.

Originaire de Trois-Rivières, il a travaillé plus de 25 ans à la Fédération des commissions scolaires du Québec, dont 20 ans comme directeur général.

Il a pris sa retraite (à moins de 60 ans) pour mieux s’occuper du vin. Il signa une chronique pendant une douzaine d’années au Soleil de Québec, trois ans à Radio Canada et trois ans à CITF-Rock Détente.

Il fut titulaire des cours sur le vin pour l’Amicale des sommeliers, à Québec, conférencier, animateur, chroniqueur dans plusieurs publications et membre de plusieurs jury internationaux.

Il a publié en 1998 “Bacchus m’a raconté” un recueil de contes, de fables et de récits sur le vin. Il est membre de nombreuses confréries et associations gastronomiques et vineuses dont trois qu’il a fondées à Québec.

Trois fois, la semaine, Jean-Gilles nous reviendra avec des chroniques percutantes….

SUR LES CHEMINS DE BACCHUS, c’est…….

Les mardis…. on part À la découverte. Il nous présente les meilleurs sites sur les vins qu’on puisse retrouver sur le Web. Une bonne description et des informations pertinentes.

Les jeudis… LARGE SOIF c’est une chronique pour nous aider à préparer nos achats de fin de semaine…pour nous guider dans nos choix. Il nous présente 3 catégories de vins :
moins de 12$….
moins de 20$…
et plus de 20$.

À chaque suggestion, on nous invite à accompagner ce vin d’un plat particulier. Des surprises.

Les samedis… Les potins de Bouteille nous racontent ce qui se passe dans le monde vinicole…. rencontres, séminaires, dégustations, bons achats, associations, etc.

Pour tout savoir et être bien informés, on lit cette chronique.

Bienvenue à Jean-Gilles dans cette merveilleuse, dynamique et fantastique équipe des chroniqueurs de Planète.

Écoutons-le…
«Tous les amateurs du jus de la treille, parlent de Bacchus comme s’il l’avait connu et le fréquentait encore assidûment. Pourtant, si on demandait qui est Bacchus, on plus de dire que c’est le dieu du Vin, personne ne pourrait en dire plus. Pourtant…!

Bacchus est le pendant romain du vieux Dionysos grec. En «Hellénie» on a déjà appelé Dionysos Bakkhos que les Romains ont latinisé en Bacchus. Quoiqu’il en soit, ce petit dieu est un bon petit diable qui aurait montré à Noé, notre cher grand-père à tous, comment cultiver la vigne et faire du vin.

C’est Bacchus aussi, qui a enseigné à Rabelais à chanter la «Dive Bouteille», il a influencé le Père Éternel à désigner Saint Vincent comme patron de ces artisans merveilleux que sont les vignerons.

C’est toujours Bacchus qui inspire les peintres, les poètes, les chansonniers et tous les artistes, à semer la bonne nouvelle des qualités merveilleuses du VIN.

On ne sait pas si Bacchus a aussi créé les mots – vigne, vin, sarment- , pour les auteurs de la Bible et des Évangiles, mais ce qui est connu c’est que ces références au vin reviennent plus de 1 000 fois dans les Saintes-Écritures.

Cher Bacchus, comme il faut le bien connaître et le vénérer…! C’est ce que je m’emploierai à faire régulièrement dans PLANÈTE-QUÉBEC.»

Bien entendu, on pourra écrire à Jean-Gilles Jutras qui se fera un plaisir de répondre à vos questions et commentaires.

À lire dès demain.

88888

Plus dans la section

Flash !

Related Post