https://jack35.files.wordpress.com/2017/01/capture23.jpg

L’épée, vieille de 2.300 ans, a été découverte dans les ruines de la cité antique de Chengyang (Chine). Quasi neuve et toujours aussi létale, elle donnait l’impression d’être prête à aller au combat, comme le précise leDaily Mail.

Vendredi, des archéologues chinois ont été étonnés par leur découverte dans les ruines de la cité antique de Chengyang (Chine): une épée vieille de 2.300 ans.

Comme on peut le voir sur les images, l’arme, en parfait état de conservation, donnait l’impression d’être prête à aller au combat. Malgré les années, sa capacité létale est restée intacte, ce qui démontre une fois de plus le haut niveau artisanal atteint par le peuple chinois à l’époque.

À côté de son propriétaire
Selon les premières informations, l’épée remonte à 475 et 221 avant JC, une période où les guerriers chinois faisaient la loi. Durant des siècles, l’arme est restée à côté de son propriétaire. Les archéologues ont trouvé le cercueil dans les ruines de la cité antique de Chengyang.

Chengyang est la cité antique la plus grande et la mieux protégée de l’ancien royaume de Chu. Elle se trouve à 25 km de la ville de Xinyang (province du Henan).

(Source: Daily Mail, 7s7, CCTV)

Des archéologues découvrent une épée de 2.300 ans quasi neuve

88888

Plus dans la section

Flash !

Related Post