Face à cette crise inédite du Coronavirus, vous êtes nombreux à vous poser des questions sur les meilleures mesures de protection. Evidemment, les masques de protection respiratoire sont au coeur de toutes les discussions. Explications sur les 3 types de masques les plus courants :

  • les masques à filtration
  • les masques chirurgicaux classiques
  • les masques confectionnés en urgence

Les masques à filtration, utilisés par le personnel médical

Les masques à filtration, parmi les masques évoqués dans ce guide, sont ceux qui présentent le maximum de garanties en matière de protection. Ils sont utilisés principalement par les professionnels en contact direct avec des personnes contaminées. Dans certains pays, comme la France par exemple, les masques de protection à filtration sont réservés en priorité aux personnels soignants. On en distingue 2 catégories principales.

Les masques de type FFP2

Les masques chirurgicaux de type FFP2 sont les plus courants. Ils permettent une protection de l’ordre de 95%. Leur durée d’utilisation est généralement estimée à 4 heures, et une utilisation durant plus de 8 heures est déconseillée.

Les masques de type FFP3

Ils ressemblent aux masques FFP2, mais permettent une filtration encore plus élevée, estimée à 98% par les fabricants. Face aux pénuries constatées dans plusieurs régions du monde, le port de ces masques de type FFP2 et FFP3 se concentre pour les soignants en contact direct avec des personnes porteuses du Coronavirus.

Les masques chirurgicaux classiques

Les masques chirurgicaux classiques, contrairement à la catégorie de masques présentée au-dessus, ne présentent pas de filtre. Ils sont donc moins efficaces que ces derniers, et nécessitent d’être changés toutes les 3 heures.

Ils sont d’une utilité très relative en cas de contact avec des personnes contaminées, mais reste une protection intéressante en cas de déplacement, ou pour les professionnels qui ne sont pas en contact avec des individus porteurs du virus. C’est le cas pour de nombreuses professions (logistique, transports, restauration, services postaux…). Le masque chirurgical jetable est plus facile à trouver, et il est conseillé aux personnes présentant des symptômes de s’en équiper pour éviter la transmission du virus.

Les masques confectionnés en urgence

Face à la crise actuelle, et la pénurie de masques chirurgicaux, de nombreux professionnels ainsi que les particuliers se tournent vers la fabrication de masques “fait maison”, notamment en tissu.

Même s’il est bon de rappeler que toute protection est toujours mieux que rien, les spécialistes insistent sur le fait que ces masques présentent une efficacité très relative. Il convient donc de ne les utiliser qu’en dernier recours, dans les où des masques de qualité supérieure ne sont pas disponibles.

88888

Plus dans la section

Flash !

Related Post