Hebergeur d'image

Près du centre de ce portrait cosmique, au coeur de la nébuleuse d’Orion, se trouvent quatre étoiles massives formant l’astérisme du Trapèze.

Concentrées dans un volume d’1,5 année-lumière de rayon, elles dominent le noyau du dense amas de la nébuleuse d’Orion.

 Les rayonnements ionisants ultraviolet des étoiles du Trapèze, et tout particulièrement celles de la plus brillante, Theta-1 Orionis C, entretiennent la luminosité de toute cette complexe région de formation d’étoiles.

 

Vieux de quelque 3 millions d’années, l’amas de la nébuleuse d’Orion était encore plus compact en ses vertes années.

Une étude de la dynamique de l’amas a montré que des collisions stellaires précoces avaient peut-être engendré un trou noir de plus de 100 masses solaires.

La présence d’un trou noir au sein de l’amas aurait le mérite d’expliquer le mouvement propre très rapide des étoiles du Trapèze.

La nébuleuse d’Orion se trouve à environ 1500 années-lumière de nous, ce qui vaudrait à ce possible trou noir le titre de trou noir le plus proche de la Terre.

AU COEUR D’ORION

88888

Plus dans la section

Flash !

Related Post