Tous les jours, depuis quelques semaines, on entend parler du camp d’entraînement de nos Canadiens. À lire les reportages des journalistes, je me rends compte à quel point il y a des ressemblances entre le sport et la vente: quelques joueurs ont progressé, mais la plupart sont restés au même niveau que l’année dernière; leur jeu n’a pas monté d’un cran!

Qu’en est-il de vos performances? Êtes-vous toujours sur la même marche? Peut-on prédire vos résultats à l’avance? Votre travail est-il devenu une corvée ou est-ce toujours une aventure exaltante où tout reste à faire?

Vous sentez-vous d’attaque le matin, prêt à relever de nouveaux défis ou vous préparez-vous simplement à vivre une autre journée banale, à faire un travail pour lequel vous n’avez plus aucune passion? Auriez-vous perdu le feu sacré? Seriez-vous devenu un vendeur “bien ordinaire” comme dirait Charlebois?

Tous les mois, je rencontre des centaines de vendeurs de tous les domaines et je suis toujours étonné de constater à quel point plusieurs d’entre eux ont une vision bien limitée de leurs possibilités. Pourtant, il y a une solution: votre capacité de rêver. Rêvez à quelque chose de plus grand, de meilleur. Trouvez-vous des raisons d’agir qui dépassent les simples considérations matérielles. C’est la clé de la motivation: celui qui a eu plus de raisons d’agir a le plus de chances de réussir.

Il y a quelques années, j’ai participé à un séminaire animé par François Caron qui était à l’époque l’entraîneur personnel du champion du monde de motocross, du triple champion du monde de trial, ainsi que de plusieurs champions de différentes disciplines sportives. Dès qu’on l’engage, François exige de tous ceux qui le choisissent comme entraîneur qu’ils lui remettent une liste des cent raisons pour lesquelles ils veulent à tout prix gagner. Car qui peut arrêter celui ou celle qui a cent bonnes raisons d’agir?

Nous avons tous des talents. Certains en ont même plus qu’il n’en faut! Ce qui leur manque, ce sont des raisons de les exprimer. Pourquoi accepter le risque ou l’échec? Pourquoi y mettre tant d’efforts? Vous manquez de motivation? Trouvez-vous cent bonnes raisons d’agir?

Un jour, j’ai entendu un conférencier qui disait “tu n’as qu’un seul voyage à faire; fais-en donc un grand”. J’ai noté cette phrase et je l’ai affiché au-dessus de mon bureau. Je l’ai relue je ne sais pas combien de fois depuis afin de toujours me rappeler qu’il n’y aucune limite à mes accomplissements et qu’il ne dépend que de moi devenir celui que je suis.

Vous pouvez réaliser n’importe quel objectif. Décidez d’aller plus loin. Pas un peu plus loin, mais très loin. Tout ce que vous avez à faire pour commencer, c’est de croire en vous, très fort, et de penser sérieusement à ce qui vous motive, à vos cent raisons d’agir.

Pourquoi un joueur de hockey devrait-il se satisfaire d’un rendement moyen alors qu’il a le potentiel d’une super vedette? Et vous, pourquoi seriez-vous un vendeur ordinaire alors que vous avez tout ce qu’il faut pour être un champion?

Michel Bélanger
Président
Pro Concept Vente

Auteur du best seller Champion de la vente

Notre site Internet: www.provente.com

88888

Plus dans la section

Flash !

Related Post