L’application de playback, sur des extraits la plupart du temps protégés par le droit d’auteur, est victime d’une certaine limite juridique. YouTube a supprimé un compte qui compilait des vidéos de l’application Dubsmash : une appli permettant de se filmer en train de faire du playback sur un film, une chanson, ou n’importe quelle vidéo. La plateforme de partage a considéré que ce partage était illégal, Dubsmash ne possédant pas les droits pour ces extraits. Cela reviendrait à poster la bande son d’une chanson ou d’un extrait de film. “L’application met à disposition des contenus pour lesquels elle n’a, a priori, pas les droits. Ni les droits d’auteur, ni ceux du producteur”, explique un avocat cité par L’Obs. Dubsmash n’aurait pas non plus la possibilité de se cacher derrière le droit de courtes citations, comme ils l’ont fait jusqu’à présent, selon un autre avocat, qui s’exprime dans lesInrocks. Cette exception au droit d’auteur s’applique en principe quand les extraits concernés sont utilisés à des fins pédagogiques ou d’information.

Retrouvez cet article sur L’Expansion.com

88888

Plus dans la section

Flash Techno

Related Post