Trump a-t-il le droit de bloquer des internautes sur Twitter ?

Voir les photos

Des utilisateurs estiment que le président viole leur liberté d’expression en les bannissant de son compte sur le réseau social. Leurs avocats réclament leur réintégration immédiate.

Twitter est le média de prédilection de Donald Trump et son élection n’a pas réfréné son intense activité sur son compte personnel @realDonaldTrump. Le problème, c’est que le président américain a entrepris de bloquer des internautes qui l’avaient critiqué. Ils brandissent aujourd’hui le premier amendement pour accéder de nouveau aux messages de l’homme politique.

Il s’agit d’un groupe de twittos représenté gracieusement par l’Institut Knight First Amendment de l’Université Columbia. Comme son nom l’indique, ce dernier s’attache particulièrement à la défense du premier amendement de la Constitution américaine qui garantit notamment la liberté de religion, d’expression et de la presse. L’Institut a envoyé une lettre à l’administration Trump, exigeant la réintégration immédiate de ses clients. Des poursuites pourraient être engagées dans le cas contraire.

Le compte personnel de Trump est-il un forum public ?

Deux internautes sont cités en exemple dans la missive. Le premier, @AynRandPaulRyan a publié un gif du pape faisant une grimace face à Trump :

Le second, @joepabike, a brocardé le président au sujet de son retrait de l’accord de Paris sur le climat.

Les avocats… suite de l’article Trump a-t-il le droit de bloquer des internautes sur Twitter ?

88888

Plus dans la section

Flash Techno

Related Post