La Fondation Raspberry Pi, créée en 2008, a sorti lundi son nouveau modèle d’ordinateur ultra-compact à 30 euros. Son succès dépasse toutes les attentes. 

 

Eben Upton a toutes les raisons de sourire. Lundi, cet entrepreneur britannique a dévoilé son «nouveau jouet», comme il l’a présenté, lors d’une conférence de presse qui se tenait depuis la célèbre tour Shard dans le centre de Londres. Il s’agit de la deuxième génération du Raspberry Pi, un PC de la taille d’une carte de crédit, bardée de composants informatiques, qui n’est rien moins que l’ordinateur personnel le moins cher du monde.

L’idée du Raspberry Pi remonte près de dix ans en arrière, en 2006. Directeur d’études en informatique à l’université de Cambridge, Eben Upton se met au défi de créer un ordinateur à la fois peu cher et simple à utiliser, qui pourrait servir de support aux jeunes générations pour apprendre le langage informatique.

Eben Upton a été à bonne école. Né en 1978, il a découvert les ordinateurs dans les années 1980 avec le BBC Micro. Ce micro-ordinateur, commandé par le service public audiovisuel au fabricant Acorn Computers, était à l’époque déployé dans les écoles et les foyers. Il fonctionnait avec un langage de programmation pour débutants qui a «inspiré une génération entière», selon le cofondateur de la fondation Raspberry Pi, David Braben.

Redonner l’envie de bidouiller

Avec le Raspberry Pi, Eben Upton entreprend de créer le BBC Micro moderne. Pour lui, les PC actuels ne permettent plus aux enfants de bidouiller et d’apprendre le code comme avant. Les machines – sans parler des smartphones et des tablettes de plus en plus verrouillées – sont moins ouvertes et plus complexes. Si les jeunes utilisent massivement les nouvelles technologies, ils n’apprennent plus à les (…) Lire la suite sur Figaro.fr

88888

Plus dans la section

Flash Techno

Related Post