Avec ses appareils mesurant l’activité, montre et bracelet, la start-up américaine domine le marché. Son positionnement, plus bien-être que compétition, séduit.

Les ventes de Fitbit ont bondi de 150% l'an dernier, pour un résultat net de 176 millions d'euros. (c) AFPLes ventes de Fitbit ont bondi de 150% l’an dernier, pour un résultat net de 176 millions d’euros. (c) AFP

Apple observe attentivement le phénomène. Installée en plein centre de San Francisco, à quelques dizaines de kilomètres de son quartier général, une nouvelle pépite menace de lui faire de l’ombre. Fitbit, spécialiste des objets connectés, a sorti en mars deux nouveaux produits: la montre Blaze et le bracelet Alta, bardés de capteurs mesurant l’activité de l’utilisateur, vendus respectivement 199 et 129 dollars. En trois semaines, la société a écoulé plus de 2 millions de produits aux Etats-Unis. Et la commercialisation s’est poursuivie au même rythme en Europe, quelques semaines plus tard. L’entreprise domine tous ses concurrents, y compris Apple et Samsung, dans le domaine des objets wearable, l’Internet des vêtements, avec près de 30% du marché fi n 2015, le double de la marque à la pomme. Sur le seul segment du bracelet capteur d’activité, sa position dépasse les 80%.

18 millions d’utilisateurs

Fitbit a été créé en 2007 par deux Californiens, James Park et Eric Friedman, qui s’étaient inspirés du célèbre jeu vidéo Wii Fit du japonais Nintendo. La société connaît une croissance fulgurante depuis plusieurs années. En 2015, son chiffre d’affaires atteignait 1,9 milliard de dollars pour un résultat net de 176 millions. Depuis le lancement de son premier objet en 2009, 30 millions ont été vendus. Plus de 18 millions de personnes dans le monde utilisent ses appareils.

Le succès tient pour beaucoup au positionnement particulier de la marque. “Nous ne sommes pas dans la performance, nos produits ciblent la santé, le bien-être, et aident le consommateur à être plus actif chaque jour”, explique Benoît Raimbault, directeur du marketing… suite de l’article Objets connectés: Fitbit, le phénomène qui inquiète Apple

88888

Plus dans la section

Flash Techno

Related Post