TECHNOLOGIE – Pour superposer des graphismes 3D à la réalité…

Ce n’est pas tout à fait l’holodeck de Star Trek, mais presque. Mercredi, Microsoft a présenté un casque de réalité augmentée, HoloLens. Avec Windows Holographic, il permettra de jouer à Minecraft dans son salon, de piloter un robot sur Mars ou de participer à une session de vidéoconférence sur une île exotique.

Microsoft @HoloLens. Transform your world with holograms. Watch: https://t.co/GaZat1clDV

— Microsoft (@Microsoft) January 21, 2015

«Il s’agit de l’ordinateur du futur», a lancé le patron de Microsoft, Satya Nadella. Car le casque est un PC complet, indépendant et sans fil, doté d’un écran semi-transparent qui ressemble à des lunettes de snowboard, sur lequel peuvent être incrustés des «hologrammes» en 3D. En clair, l’utilisateur n’est pas coupé du monde comme avec l’Oculus Rift, mais il est transporté dans une réalité enrichie par des images de synthèse.

Pour les puristes, non il ne s’agit pas de véritables hologrammes au sens optique du terme mais d’une simulation qui semble réussie, avec des objets 3D bien intégrés. Grâce à un système de caméras qui rappelle Leap Motion, l’utilisateur peut utiliser ses mains pour interagir avec des menus comme Tony Stark dans Iron Man.

Concurrence de Magic Leap

Microsoft a l’avantage d’avoir dégainé le premier, avec un casque qui sera lancé «en même temps que Windows 10», sans doute en 2015, à un prix fixé «à la fois pour les entreprises et le grand public», a dit Nadella. Mais l’éléphant dans la pièce, c’est le flop de Google Glass. Au vu de la première démonstration, Microsoft semble cependant d’abord miser sur une utilisation chez soi, et pas dans la rue.

L’entreprise n’est toutefois pas seule sur le créneau de la réalité augmentée immersive. Ces derniers mois, la startup Magic Leap a beaucoup fait parler d’elle -sans pour l’instant rien dévoiler. Selon les (…) Lire la suite sur 20minutes.fr

88888

Plus dans la section

Flash Techno

Related Post