L’utilisation des sms pour souhaiter une bonne année est régulièrement en baisse depuis quelques années. Un phénomène qui trouve son origine dans l’implantation croissante des smartphones qui proposent via leurs applications des modes de communication beaucoup plus proches de la réalité.

Atlantico : Lors du réveillon du 31, le nombre de SMS pour souhaiter les vœux a baissé de 10% relativement à l’année précédente. Le texto est-il devenu ringard ?  Comment expliquer le succès des services de messageries instantanées comme What’s app ou iMessage ?

Nathalie Nadaud-Albertini : La première raison qui explique cette tendance est le fait que les réseaux ont saturé les années précédentes et les gens savent par expérience que les SMS n’arriveront peut-être que le lendemain matin. Ils se tournent donc naturellement vers d’autres plateformes.

Les applications de messageries instantanées comme What’s app permettent des échanges en groupe, assez proche du temps réel. Leur succès s’explique par le fait que les gens ont de plus en plus l’habitude d’utiliser ces services. Cette tendance est à corréler à la généralisation des smartphones dans l’ensemble de la société, même si il y a encore quelques résistances.

Le grand gagnant du réveillon est le MMS. Pourquoi se tourner vers les photos et les vidéos ? Qu’en est-il de Twitter et de Facebook ?

Les MMS constituent une forme de communication enrichie, une façon d’aller au-delà du texte. Le texto est froid et désincarné alors que la photo et la vidéo permettent de remettre le corps dans l’échange. Même si on ne peut pas toucher, on a l’impression d’être plus proche.

En ce qui concerne Facebook et Twitter, les gens ont fait leurs premiers pas sur les réseaux sociaux avec eux et ils continuent à les utiliser pour envoyer leurs vœux par fidélité, même s’ils sont un peu dépassés.

Ces tendances générales concernent-elles toutes les catégories de population ?

Cette pratique pose (…)lire la suite sur Atlantico

88888

Plus dans la section

Flash Techno

Related Post