Accueil Flash Techno La liseuse n’a pas dit son dernier mot

La liseuse n’a pas dit son dernier mot

- Imprimer ce texte - Cliquez sur mon nom pour m'envoyer un message

Partagez cette page avec :

Fnac Darty et Carrefour s’apprêtent à lancer de nouvelles liseuses avant l’été. L’une sera étanche, l’autre devrait pouvoir se recharger à l’énergie solaire. Mais le livre numérique a du mal à décoller en France.

Deux distributeurs s’apprêtent à sortir des liseuses ” newlook ” au mois de mai. Le choix de la date n’a rien du hasard : elles sont destinées à équiper les vacanciers qui souhaitent lire sur les plages. Kobo présente le 2 mai un nouveau modèle étanche sans lumière bleue qui ne devrait donc pas perturber le fonctionnement de la mélatonine pendant la nuit. Elle sera vendue par la Fnac Darty, Boulanger, CD-Discount… De son côté, Carrefour prévoit de lancer une liseuse en marque blanche avec une offre de contenus. Elle sera fabriquée par Bookeen. Mais l’arrivée de ces nouveaux modèles ne peut pas faire oublier la réalité économique. La liseuse a du mal à décoller. Après un pic dans les années 2012 -2013, les ventes sont retombées. En France, les constructeurs rechignent à donner des chiffres mais les ventes sont en dessous de 500.000 par an. ” La liseuse n’est qu’un élément de la chaîne du livre numérique, explique Michael Dahan, président de Bookeen, elle permet de vendre des e-books. On ne peut pas se contenter de mesurer le nombre de liseuses vendues. Ce sont de gros lecteurs qui achètent les liseuses et ils les gardent longtemps. “

Les deux groupes ont donc misé sur des appareils adaptés à des situations de lecture particulière. Kobo affirme que son nouveau modèle, la liseuse Aura H20, est étanche jusqu’à 60 minutes dans 2 mètres d’eau. On peut donc lire dans son bain ou sur la plage sans trop craindre les éclaboussures ou, pire, de la faire tomber dans l’eau. Elle peut contenir 6.000 livres numériques et l’autonomie de la batterie, selon… suite de l’article La liseuse n’a pas dit son dernier mot

Imprimer ce texte - Cliquez ici pour recevoir ce texte par courriel

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here