Carl Icahn, l’actionnaire principal d’eBay, a obtenu gain de cause. La plateforme d’enchères et de ventes pour particuliers va être séparée du système de paiement en ligne PayPal et d’eBay Enterprise, la plateforme logistique de commerce en ligne offerte aux commerçants traditionnels. 

C’est une victoire de plus pour Carl Icahn. L’investisseur septuagénaire, activiste redouté, obtient l’essentiel de ce qu’il exigeait depuis des mois en tant qu’actionnaire principal d’eBay. Le pionnier du commerce en ligne renonce au principe qu’il défendait encore il y a seulement un an: conserver ses trois métiers et miser sur leurs synergies. Il apparaît désormais à John Donahoe, patron d’eBay depuis 2008, qu’il vaut mieux séparer la plateforme d’enchères et de ventes pour particuliers, eBay, de son système de paiement en ligne PayPal et d’eBay Enterprise, la plateforme logistique de commerce en ligne offerte aux commerçants traditionnels.

Pour réduire ses coûts, mieux financer un programme de rachats de ses actions sur le marché, et satisfaire ainsi Carl Icahn, eBay annonce également une réduction de 7% de ses effectifs, ce qui représente 2400 postes. Pour faire la paix avec le raider new-yorkais, eBay crée aussi trois postes supplémentaires d’administrateurs et en offre un à un de ses protégés, Johnathan Christodoro. Sur le marché de gré à grè, après le clôture du Nasdaq mercredi soir, le cours d’eBay gagnait 2, 5%.

Plus de conflit d’intérêt

En fait la séparation de PayPal avait déjà été décidée en septembre dernier. Mais John Donahoe a précisé mercredi soir qu’elle serait effective au cours du second semestre. Indépendant, PayPal sera vraisemblablement plus libre de passer des alliances avec de multiples détaillants aujourd’hui peu enclins à travailler avec une filiale de leur concurrent. L’émancipation de PayPal (…) Lire la suite sur Figaro.fr

88888

Plus dans la section

Flash Techno

Related Post