Avec une simple image animée, un site américain résume trois décennies de consommation musicale aux États-Unis en quelques secondes. Impressionnant !

Parfois, un GIF (une image animée) vaut mille mots. Le site californien Digital Music News l’a bien compris avec cette image résumant l’industrie musicale des trente dernières années :

 

Sur l’image, on voit l’évolution de la consommation de musique aux États-Unis sur trente ans, de 1983 à 2013. Vous avez bien lu : “consommation”. Il ne s’agit donc que des chiffres de ventes. Exit donc le moyen d’accès à la musique le plus répandu depuis l’avènement d’Internet : le téléchargement illégal. Exit aussi les K7 audio que l’on pouvait auparavant se passer sous le manteau, ou les enregistrements pirates de concerts (“bootlegs”). 

Mais l’image animée permet tout de même de prendre conscience du côté éphémère des technologies. Le vinyle est expulsé par la K7 audio, elle-même enterrée par le CD, avant l’arrivée massive du téléchargement (légal, avec notamment iTunes et Amazon) et de la diffusion en streaming (sur Deezer ou Spotify, par exemple). Et l’on ne peut s’empêcher de se demander ce qui pourrait bien remplacer tout cela demain…

Les données ont été fournies par la toute-puissante Recording Industry Association of America (RIAA), sorte de Sacem nord-américaine.

Retrouvez cet article sur LePoint.fr

88888

Plus dans la section

Flash Techno

Related Post