On tente de détourner l’attention de la population.
Ce qui me chicotte dans cette histoire sur les combines des adversaires de la souveraineté du Québec , Pierre Trudeau et Paul Desmarais en tête, c’est le moment choisi pour sortir cette histoire qui ne sert actuellement qu’à détourner l’attention d’une guerre à finir de la plus haute importance contre ce maudit virus de mes deux.
Et nous sommes à la gagner si on ne se laisse pas distraire, surtout pas par de la propagande et de la partisannerie à outrance de part et d’autre à la vieille d’une élection fédérale.
La politique est un sport extrême qui se manifeste davantage à l’approche d’élections et il faut s’en méfier. Personnellement lorsque je lis qu’un tel aurait dit que , j’ai tendance à me méfier puisqu’aurait ne fait que poser la question, il n’y répond pas. Et le moment est très mal choisi pour entamer une discussion sérieuse sur le sujet.
À mon avis c’est la partisannerie et le manque d’objectivité qui nuit le plus à la politique.

Plus dans la section

Fernand Turbide

Related Post