Je porte un toast à la nature, au soleil, à l’eau, au vert des arbres et au vent de l’espoir. Nous n’avons plus le choix il faut y penser. La qualité de l’environnement est devenue une priorité parce que le réchauffement de la planète c’est une réalité.

Dans un système capitaliste a outrance l’homme s’est mis au service du Dieu argent et à pollué sans se préoccuper de surexploiter les richesses naturelles et de salir son environnement sans se soucier des conséquences a long terme. Il faut maintenant se préoccuper de réparer, de changer de cap et d’ajuster les voiles.

Les animaux qui nous entourent et qui nous accompagnent dans cette vie ont droit a notre respect et s’il est nécessaire de se nourrir de certains d’entre eux, nous devons le faire en limitant au maximum la souffrance animale. A plus forte raison nous devons nous porter a la défense de ces enfants qui actuellement a travers le monde sont charcutés par des hommes insouciants et insensibles a la douleur des autres.

Le Québec à la chance de posséder une énergie non polluante comme richesse naturelle, l’électricité, dont il est collectivement propriétaire et c’est dans celle-ci qu’il faut investir et fermer la porte au pétrole qui ne fera qu’aggraver le problème du réchauffement de la planète. Il ne faut surtout pas permettre de se servir du St-Laurent comme décharge à pétrole des sables bitumineux.

Sans être ingénieur je me doute bien que nos éoliennes peuvent servir à charger des batteries qui serviront à électrifier nos transport en commun, nos autos, motos, tracteurs, tondeuses, hors-bord ect..ect.. Nous n’avons plus le choix, nous en sommes rendus là.

Plus dans la section

Fernand Turbide

Related Post