J’ai toujours pensé que Mme Normandeau avait été plus naive que criminelle dans toute cette affaire. Sa plus grosse erreur ce fut pour des accointances politiques se coller sur et faire confiance au boeuf de Matane véritable professionnel de la magouille.
Mais le vrai responsable de ce gâchis c’est un certain Robert Lafrenière qui n’a pas eu le courage de s’en prendre au chef de ce gouvernement corrompu qui était fort au courant des méthodes et du sans scrupule de son député de Matane.
Lorsque tu es député tu veux surtout améliorer la qualité de vie de tes électeurs et j’en ai vu se tuer a l’ouvrage. Tout les profiteurs de la société tournent autour des politiciens. Et c’est a travers ces fameux lobbyistes qu’on les entoure et que trop souvent on tente de les soudoyer pour réussir..
L’Upac est un échec parce Jean Charest a nommé a sa tête un ami et un partisan qu’il avait nommé justement pour limiter les dégâts ce qui n’aurait pas été le cas si cette direction avait été choisi au 2/3 de l’assemblé Nationale du Québec.
Madame Normandeau avait ses tords mais elle a été bien manipulée par cet entourage de profiteurs politique et a servi depuis le début de bouc émissaire dans ce dossier .

Plus dans la section

Fernand Turbide

Related Post