La justice une farce grotesque et vulgaire..

Il a pas si longtemps on pendait les assassins, aujourd’hui on les libères après quelques années et bientôt on leur remettra une médaille pour les aider a se réhabiliter..

J’ai une question pour ce juge : pourquoi avoir accordé une libération possible après 15 ans et non 25 ans. Dans un cas comme celui-la ça mérite explication et le nom de ce juge parce qu’a mon avis il est partiellement responsable de cet autre meurtre. Comme par hasard est-il encore cette fois accusé de meurtre au second degré…Comme par hasard…Probablement qu’il n’avait pas l’intention de la tuer, juste lui faire peur.. Quelle cirque que cette justice.

C’est le noeud du problème? Avec tout ce qu’on savait sur lui , , un meurtrier un vrai, pourquoi une libération avant 25 ans; ça devrait être un automatisme dans le cas d’un vrai meurtre avec un vrai coupable sans l’ombre d’un doute????

Aujourd’hui on joue sur les mots et on banalise le meurtre comme c’est pas possible. C’est pas grave, il faut sauvé de l’argent; sauver un procès, sauvé 10 ans de prison, c’est la façon de monnayer la justice au Québec Ce qui vient de se produire a Québec n’est pas un cas isolé. Un autre accusé de meurtre au second degré après avoir tuer sa blonde de 65 coups de couteaux.

Ca prend pas un court classique pour comprendre que dans un cas comme celui-la l’intention de tuer ne fait aucun doute sauf que comme c’est l’habitude on l’accuse de meurtre non prémédité

La vie c’est la plus grande des richesses. L’enlever a autrui c’est le plus grave de tous les crimes sauf pour les tartuffe de la justice.

 

Commentaires
Votre commentaire…
 

Jean vient de voir son lourd passé, toujours à la remorque de son présent, miner son futur au Parti conservateur.
(Boucar Diouf)

Les journalistes ont le devoir de démêler le vrai du faux avec rigueur, puis de transmettre l’information à la population.
(Marc St-Hilaire)

Commentaires
  • Martin DeCoste De plus en plus de blogueur et moin en moin de journaliste.

 

 

Votre commentaire…
 

Un professeur de McGill qui a participé au programme spatial canadien a recruté plusieurs diplômés de son université au bénéfice d’un réseau d’espionnage qui volait des secrets industriels sur deux continents afin d’alimenter le développement de missiles en Chine, selon des documents inédits du FBI obtenus en exclusivité par La Presse.
(Vincent Larouche)

Comment se fait-il que tous les anglophones qui rêvent de devenir PM du Canada ne réalisent pas que le français est un must ! ? Oui, un must. Ça leur fait un mot de moins à apprendre.
(Stéphane Laporte)

Plus dans la section

Fernand Turbide

Related Post