Comment peut-on en arriver là..

Un patricide en plein coeur du village à un mois de Noël c’est comme une grosse explosion dans un petit milieu fragile et totalement abasourdi par un crime aussi horrible que celui de tuer son père.

À ma connaissance c’est une première aux Iles de la Madeleine et tellement pas dans la tradition de ce milieu et dans la culture acadienne.. J’ai connu la victime, un peu pour l’avoir rencontré à quelques reprise chez un ami commun du grand ruisseau. J’ai reconnu son visage sur les photos.

J’ai un vague souvenirs d’un jeune enfant qui l’accompagnait et qui trottinait dans la maison. C’était son fils unique et comme tous les pères il devait en être fier.. Mais une trentaine d’années plus tard ce même fils lui a enlevé la vie..

Comment comprendre un tel drame? Cet homme de 38 ans avait trois beaux enfants,.Comment en est-il arrivé à enlever la vie de son père, de gâcher sa vie , le coeur de sa mère, de ses enfants et de tout le reste des deux familles et de tous les amis(es)?

La drogue est-elle la seule responsable? La santé mentale est-elle en cause? on peut le supposer. .Mais sa plus grande sentence lorsqu’il retrouvera ses esprits ce sera cette culpabilité qu’il devra endurer et se reprocher. jusqu’à la fin de ses jours.

 

 

Plus dans la section

Fernand Turbide

Related Post