Montez à bord du premier sous-marin accessible au public au Canada. En entrant dans le navire vous découvrirez le quotidien d’une soixantaine d’hommes, qui vivaient confinés pendant des mois dans un sous-marin de 90 mètres. La visite audioguidée vous plongera dans ce monde fascinant et inconnu. Il est aussi possible de passer une soirée et une nuit à bord pour vivre l’expérience comme si vous étiez sous-marinier!

Le Musée Empress of Ireland raconte l’histoire de l’Empress of Ireland. De sa construction, en 1906, jusqu’au naufrage qui fit 1012 victimes, en 1914, vous apprendrez tout sur ce magnifique navire. Découvrez la collection d’objets prélevés sur l’épave, des photos, des bornes interactives et des témoignages de passagers. Un spectacle multimédia vous plongera dans l’atmosphère de cette nuit tragique.

Visitez les anciens bâtiments de la station de phare et Le phare de Pointe-au-Père qui a joué un rôle central dans l’histoire de la navigation sur le Saint-Laurent. Érigé en 1909, ce phare est l’un des plus hauts au Canada. La visite permet d’atteindre son sommet et de profiter d’une vue fantastique.

Le sous-marin Onondaga

Une nuit à bord du sous-marin Onondaga

Se glisser pour quelques heures dans la peau d’un sous-marinier et passer une nuit à bord de l’Onondaga? C’est possible avec l’activité Nuit à bord.

Lors de votre participation, en compagnie de l’animateur et capitaine d’armes, vous serez un matelot faisant ses classes afin d’obtenir ses insignes de sous-marinier : Les dauphins. Cette qualification atteste que le sous-marinier est pleinement qualifié dans l’opération de chacun des systèmes mécaniques du navire.

Cette expérience vous offre donc l’opportunité de découvrir et de connaître plus à fond le navire et ses opérations. Venez vivre quelques heures du quotidien des marins à bord de l’Onondaga, dans des conditions qui évoquent la réalité.

Plus d’information sur cette activité cliquez ici

La station de phare

Le phare de Pointe-au-Père

Une visite au Site historique maritime de la Pointe-au-Père ne serait pas complète sans gravir avec un guide les 128 marches du phare, l’un des plus hauts du Canada avec ses 33 mètres (108 pieds) de hauteur. 

De forme octogonale, la tour de ce troisième phare, érigée en béton armé, est renforcée de huit contreforts de même matériau, lui conférant une allure majestueuse et un style plutôt rare dans l’histoire des phares canadiens. L’appareil optique installé dans le nouveau phare était une merveille de précision. 

Au début du siècle, l’intensité des activités maritimes à Pointe-au-Père rendait nécessaire la construction d’un phare plus moderne et mieux équipé. En 1908, le site était choisi pour l’installation d’un puissant feu dioptrique de troisième classe (diamètre interne d’un mètre et distance focale d’un demi-mètre) et au printemps de 1909, le nouveau phare de 33 mètres (108 pieds) de hauteur inaugurait la saison de navigation.

Plus d’information sur cette activité cliquez ici

Le musée Empress of Ireland

Le pavillon

C’est dans ce bâtiment qu’est située une des deux billeteries du site. Son architecture rappelle l’instant fatidique de l’impact entre l’Empress of Ireland et le charbonnier norvégien Storstad, survenu dans la nuit du 29 mai 1914. De façon plus spécifique, le concept respecte certaines dimensions réelles des deux navires sans tomber dans la copie. Ainsi les caractéristiques de l’Empress of Ireland, à savoir la largeur de la partie habitée des cabines de 1ere classe où a eu lieu l’impact, de même que le diamètre et la distance entre les deux cheminées sont à l’échelle. De plus, une partie de la salle d’exposition s’enfonce dans le sol, rappelant la naufrage de l‘Empress of Ireland.

Pour plus d’information sur cette activité cliquez ici

Source : http://www.shmp.qc.ca/index.html

88888

Plus dans la section

En route!

Related Post