Accueil Tous les chroniqueurs du passé Uparathi - Culture (jeunesse) Dragons, entre science et fiction

Dragons, entre science et fiction

- Imprimer ce texte - Cliquez sur mon nom pour m'envoyer un message

Partagez cette page avec :

Bryan Perro, conteur, metteur en scène de théâtre et auteur de la série de livres jeunesse Amos Daragon, collabore à l’exposition Dragons, entre science et fiction, présentée à compter du 9 mai au Musée de la civilisation, à Québec. Il a accepté l’invitation que lui a lancée le Musée d’écrire un récit mettant en scène son célèbre personnage Amos Daragon.

Dans un parcours parallèle, Amos Daragon nous convie, en douze temps, à la naissance et à la métamorphose d’un noble dragon, Maelström, pour ensuite nous amener à découvrir l’objet de sa nouvelle quête. Cet objet permettra à Amos de réunir Maelström et son frère, une créature plus sauvage et impitoyable, pour rétablir l’équilibre entre le Bien et le Mal, entre les mondes de la lumière et ceux des ténèbres.

Bryan Perro
Après une formation de comédien et de professeur de théâtre à l’UQAM, une scolarité de maîtrise en Études québécoises à l’UQTR où il a étudié, très sérieusement, le loup-garou dans la tradition orale du Québec, cet originaire de Shawinigan réalise son rêve et devient écrivain à temps plein grâce à la série Amos Daragon. En plus de son travail de comédien, de metteur en scène et de conteur, Bryan Perro a enseigné près de dix ans au Collège Shawinigan, où il a dirigé bon nombre de pièces de théâtre. Sa passion pour le voyage lui vient de son année d’études au Portugal. Il travaille actuellement, avec www.spectraanimation.comSpectra animation, à l’élaboration des nouvelles aventures d’Amos Daragon en dessins animés.

Dragons, entre science et fiction
Depuis la nuit des temps et sur tous les continents, cet animal fascine. Créature par excellence de l’imaginaire, ses origines sont multiples. Dans une superbe ambiance fantaisiste, l’exposition invite à découvrir les rôles symboliques qu’attribue l’être humain à ce maître du feu, de l’eau, de la terre et de l’air. L’exposition présente plus de 225 objets usuels et décoratifs, œuvres d’art, collections d’histoire naturelle et documents historiques provenant d’une quarantaine d’institutions du Canada, d’Europe, des États-Unis et de la Chine (dont de magnifiques pièces de la Cité interdite). Des extraits de films, des histoires contées, des expériences interactives viennent enrichir la démonstration. Un espace éducatif est intégré à l’exposition, et un site Internet complète l’exposition.

Imprimer ce texte - Cliquez ici pour recevoir ce texte par courriel
Partagez cette page avec :
Cliquez sur mon nom pour m'envoyer un message