Accueil Tous les chroniqueurs du passé Uparathi - Culture (adulte) Un direct au cœur

Un direct au cœur

- Imprimer ce texte - Cliquez sur mon nom pour m'envoyer un message

Partagez cette page avec :

Le lundi 2 avril, le Théâtre du Trident dévoilait sa programmation 2007-2008, soit sa 37e saison, qui procurera du travail à plus de 60 artistes d’ici et d’ailleurs. Le directeur artistique, Gill Champagne, en est, pour sa part, à sa quatrième saison. La dernière (2006-2007) a suscité 4 350 abonnements, et les quatre premiers spectacles ont atteint un taux d’assistance de quelque 83 %. Il fait bon savoir que le théâtre se porte si bien à Québec, ce que devrait confirmer une prochaine saison des plus prometteuse… Pour nous parler des cinq pièces, M. Champagne était accompagné sur scène d’une trentaine des artisans qui participent à leur présentation.

Encore une fois, si vous permettez****1/2, de Michel Tremblay. Mise en scène : Louise Laprade. Du 18 septembre au 13 octobre 2007. Louison Danis, qui incarne magistralement la mère, fêtera 40 ans de métier le 17 octobre. C’est avec verve et drôlerie qu’elle nous a parlé de ce rôle, « le plus grand des 169 personnages » qu’elle a incarnés au théâtre! « Après l’amour et l’humour, c’est le pardon qui nous permet de ne pas avoir de boutons dans la tête », a-t-elle conclu.

Électre ou la Chute des masques, de Marguerite Yourcenar. Mise en scène : Denise Guilbault (la sœur d’Élise, s’est-elle empressée de préciser). Du 6 novembre au 1er décembre 2007. Nous avons eu droit à un extrait, puis Mme Guilbault s’est interrogée devant nous : « Électre, c’est l’histoire d’une haine sans fond. Mais que reste-t-il, une fois la vengeance assouvie? » Cette pièce écrite par Yourcenar en 1943 nous emmène droit au cœur d’une tragédie humaine.

Terre océane, de Daniel Danis. Mise en scène : Gill Champagne. Du 22 janvier au 16 février 2008. Il s’agit d’une création qui raconte l’accompagnement dans la mort – qui redonne la vie; et dont un extrait nous a justement fait entendre comment la mort peut être pleine de vie… La pièce sera également jouée en France (en Normandie) et à Montréal.

Cyrano de Bergerac, d’Edmond Rostand. Mise en scène : Marie Gignac. Du 4 au 29 mars 2008. Nous avons eu droit au magnifique extrait sur le nez par un Hugues Frenette extraordinaire, nous annonçant ainsi un Cyrano à la hauteur des plus grands interprètes – y compris Gérard Depadieu! Puis Marie Gignac, après s’être prêtée à divers jeux de mots plutôt coquins, nous a parlé de l’immense défi représenté par cette pièce qui compte 2 572 vers, cinq décors et une cinquantaine de rôles, et qui a été jouée plus de 15 000 fois en France seulement et a fait l’objet de cinq films – un « monument » à mettre en scène!

L’Oiseau vert, de Carlo Gozzi. Mise en scène : Martin Genest. Du 22 avril au 17 mai 2008. L’extrait entendu promet une pièce fort drôle… Et les précisions de M. Genest sont venues appuyer son originalité; en effet, des marionnettes géantes accompagneront le texte rempli de folie de ce conte fantastique.

Vous connaîtrez ici tous les détails de cette alléchante programmation…

Pour consulter les critiques d’autres événements, appuyer sur l’icône des archives

Imprimer ce texte - Cliquez ici pour recevoir ce texte par courriel
Partagez cette page avec :
Cliquez sur mon nom pour m'envoyer un message