Accueil Tous les chroniqueurs du passé Uparathi - Culture (adulte) Roméo et Juliette***1/2

Roméo et Juliette***1/2

- Imprimer ce texte - Cliquez sur mon nom pour m'envoyer un message

Partagez cette page avec :

Musique divine; chœur et voix magnifiques; décors beaux et ingénieux, qu’on glisse doucement sous nos yeux; costumes flamboyants; superbes éclairages; qu’est-ce qui cloche, alors, dans cet opéra? La gestuelle.

Un Roméo qui chante son amour à sa belle en nous regardant… Une Juliette qui sourit de toutes ses dents quand Roméo part en exil; qui semble fuir les baisers de son amant… Roméo qui se lance dans les bras du curé jusqu’à en tomber par terre; et le curé qui se lance sur le dos en retrouvant l’enfant chéri… Toute une scène pourrait s’intituler : « Promenade de la fiole »… Et j’en passe!

Alors, malgré la splendeur de tout ça, la magie n’opère pas.

J’avais cru déceler des fautes dans les surtitres (de fait, il y avait une coquille, qu’on a vite corrigée) mais, après une conversation passionnante avec Mme Hélène Bélanger qui les réalise depuis 22 ans, je réalise que l’erreur était mienne. Toutes mes excuses, Madame, et bravo pour votre travail, que vous m’avez fait découvrir beaucoup plus complexe que je ne croyais!

L’Opéra de Québec présente Roméo et Juliette, de Charles Gounod, les 8, 10 et 12 mai à 20 h.

Chef d’orchestre : Jean-Marie ZEITOUNI
Mise en scène (sa première pour l’opéra) : Jean GRAND-MAÎTRE

Roméo, Frédéric ANTOUN, ténor; Juliette, Charlotte CORWIN, soprano; Stefano, Julie BOULIANNE, mezzo-soprano; Mercutio, Étienne DUPUIS, baryton; Tybalt, Michel CORBEIL, ténor; Frère Laurent, Alexander SAVTCHENKO, basse; Comte Capulet, Bruce KELLY, baryton; Pâris, Pierre-Étienne BERGERON, baryton; Gertrude, Sonia RACINE, mezzo-soprano; Grégorio, Julien PATENAUDE, baryton; Le Duc, Marc BELLEAU, baryton-basse; Benvolio, Philippe GENDRON, ténor

Le Chœur de l’Opéra de Québec, l’Orchestre symphonique de Québec, version originale française avec surtitres

1/2

1 Pas du tout, 2 Un peu
3 Assez, 4 Beaucoup, 5 Passionnément

Pour consulter les critiques d’autres événements, appuyer sur l’icône des archives

Imprimer ce texte - Cliquez ici pour recevoir ce texte par courriel
Partagez cette page avec :
Cliquez sur mon nom pour m'envoyer un message