Accueil Tous les chroniqueurs du passé Uparathi - Cinéma (sur vidéo) Une nuit au musée****

Une nuit au musée****

- Imprimer ce texte - Cliquez sur mon nom pour m'envoyer un message

Partagez cette page avec :

Un film de Shawn Levy (le remake de La panthère rose***)

Générique : É.-U. 2006 (v.f. de Night at the Museum). Comédie fantaisiste (classement général) de 108 min. Réal. : Shawn Levy. Scén. : Ben Garant, Thomas Lennon, d’après le roman de Milan Trenc. Photo : Guillermo Navarro. Montage : Don Zimmerman. Mus. : Alan Silvestri. Int. : Ben Stiller, Robin Williams, Carla Gugino, Mickey Rooney, Dick Van Dyke, Jake Cherry, Bill Cobbs, Steve Coogan, Owen Wilson.

Lorsqu’un poste de gardien au Musée d’histoire naturelle de New York se présente, Larry Daley, père divorcé butinant d’un emploi à l’autre, saute sur l’occasion, espérant du coup regagner l’estime de son fils. Parrainé par les doyens de l’établissement, à l’aube de la retraite, le nouvel employé se familiarise avec l’endroit.

Ce dont on ne l’informe pas, c’est que lorsque la nuit tombe, les divers animaux empaillés, mannequins d’apparence humaine et autres maquettes prennent vie. Littéralement. Grâce aux conseils de l’un des personnages en cire, l’ex-président des États-Unis Teddy Roosevelt, Larry parvient à rétablir un semblant de contrôle. Mais il n’est pas au bout de ses peines… (Source : mediafilm.ca)

« Plus on en sait sur le passé, mieux on se prépare pour l’avenir », aurait dit Roosevelt. Cela n’aura jamais été aussi vrai que dans ce film espiègle et amusant. Pour arriver à contrôler sa deuxième nuit complètement folle au musée, Larry consacre ses journées à étudier l’histoire. Espérons que des tas d’enfants auront envie d’en faire autant!

Ils auront d’ailleurs l’occasion de découvrir bien d’autres valeurs présentées ici mine de rien : le respect et le sens des responsabilités; la solidarité et l’entraide; l’héroïsme et, bien sûr, l’humour!

Je ne suis pas une folle admiratrice de Ben Stiller, mais cette fois, il me semble qu’il était vraiment l’acteur de la situation! J’ai d’abord failli ne pas reconnaître Robin Williams en président Roosevelt! Il s’agit cette fois d’un acteur que j’admire sans réserve, et il ne m’a pas déçue!

Les effets spéciaux sont magnifiques, qui se jouent du gigantisme autant que de la miniature. L’histoire s’enrichit au fil de son déroulement, et je n’ai pas vu ces deux heures passer. D’autant plus que la fin est des plus réjouissante et qu’elle donne enfin au papa l’occasion de devenir grand aux yeux de son petit homme…

Site officiel

Coté 4 (bon) par Médiafilm

1 Pas du tout, 2 Un peu
3 Assez, 4 Beaucoup, 5 Passionnément

Pour consulter les critiques d’autres films, appuyer sur l’icône des archives

Imprimer ce texte - Cliquez ici pour recevoir ce texte par courriel
Partagez cette page avec :
Cliquez sur mon nom pour m'envoyer un message