Accueil Tous les chroniqueurs du passé Uparathi - Cinéma (sur vidéo) Les enfants de chœur***1/2

Les enfants de chœur***1/2

- Imprimer ce texte - Cliquez sur mon nom pour m'envoyer un message

Partagez cette page avec :

Un film de Todd Field

Générique : États-Unis 2006. Drame de mœurs (13 ans +) de 137 min. Scén. : T. Field, Tom Perrotta, d’après le roman de ce dernier. Photo : Antonio Calvache. Montage : Leo Trombetta. Mus. : Thomas Newman. Int. : Kate Winslet, Patrick Wilson, Jennifer Connelly, Jackie Earle Haley, Noah Emmerich, Gregg Edelman.

Sarah n’a pas la cote auprès des autres mères du parc où elle emmène sa fille tous les jours. Pour les épater, elle accepte d’aller demander son numéro de téléphone à Brad, le beau et jeune papa qui, plusieurs fois par semaine, vient au parc distraire son fils. Leur conversation prend une tournure complice lorsque Sarah lui révèle ses véritables motifs et que, devant les témoins outrées, Brad l’embrasse tendrement.

Au fil de l’été qui commence, les rapports timides de Sarah, malheureuse auprès de son riche mari, et Brad, écrasé par sa femme cinéaste, se muent en amitié, puis en une liaison torride, que les deux époux adultères tentent de vivre à l’insu des habitants du quartier, chamboulés du reste par la récente sortie de prison d’un voisin pédophile. (Source : mediafilm.ca)

Le roman n’est pas loin, qui donne le ton au film, avec narrateur et allusion à un autre roman, celui de Madame Bovary…

L’histoire de chacun des protagonistes est bien amenée, révélant peu à peu les dessous de la vie de chacun, leurs aspirations, leurs rêves déçus, leurs illusions brisées, leurs mesquineries. Tout ça rend la rencontre des futurs amants non seulement possible, mais également compréhensible. Le jeu de Kate Winslet et de Patrick Wilson est excellent.

Certaines scènes sont très fortes; celle, par exemple, où l’ancien pédophile sautant dans la piscine, en fait fuir tous les enfants aussi sûrement que s’il était un requin! En fait, c’est le harcèlement dont le pauvre type fait l’objet qui est terrifiant. Toute l’histoire nous amène à mépriser ces « bien-pensants » qui croient détenir la vérité parce qu’ils se croient des gens « moraux ».

Tout se met en place pour une finale dramatique, la tension monte inexorablement… Et puis surgit ce revirement inattendu, et cette dernière scène qui emprunte un peu à Crash*****, mais avec pas mal moins de brio! Surprenant – et un brin décevant!

Toutes les images © Alliance Atlantis

Site officiel

Coté 3 (très bon) par mediafilm.ca

1/2

1 Pas du tout, 2 Un peu
3 Assez, 4 Beaucoup, 5 Passionnément

Pour consulter les critiques d’autres films, appuyer sur l’icône des archives

Imprimer ce texte - Cliquez ici pour recevoir ce texte par courriel
Partagez cette page avec :
Cliquez sur mon nom pour m'envoyer un message