Accueil Louise Turgeon Auteurs québécois Littérature Les larmes d’Ormuz

Les larmes d’Ormuz

- Imprimer ce texte - Cliquez sur mon nom pour m'envoyer un message

Partagez cette page avec :

leslarmesdeormuz

 

Alors même que des tueurs sont à ses trousses, Lena, une jeune Russe, survit à une terrible catastrophe.

 
Dix ans passent dans une quiétude relative.

Sous son nom d’emprunt, la rescapée se conforte tant bien que mal dans l’idée qu’elle a semé ses poursuivants, mais les enjeux internationaux qu’elle a perturbés finissent par la rattraper.

Déjà peuplé de dangers invisibles, son univers se fait de plus en plus menaçant.

Mais comment dénouer l’écheveau qu’elle a créé tout en protégeant ses proches, surtout son fils, un otage tout désigné?

C’est dans le Sultanat d’Oman, sur un promontoire qui surplombe le détroit d’Ormuz, que convergent finalement les forces favorables et maléfiques.

Lena pourra y solder son passé, en laissant libre cours aux larmes qu’elle a si longtemps retenues.
Gaï de Ropraz prouve une fois de plus qu’il n’a rien à envier aux grands maîtres du suspense. Ce second roman du Torontois est dense et truffé d’action. Il dresse sous les yeux du lecteur un univers complexe qui montre tout le souffle littéraire que possède cet auteur. À travers une panoplie de personnages aux fortes personnalités, que l’on retrouve dans différentes parties du monde, le suspense d’un réalisme saisissant mène le bal de la première à la dernière ligne.

 

L’AUTEUR : GAÏ DE ROPRAZ gaideropraz

Le cas de l’auteur Gaï de Ropraz se révèle assez original, géographiquement parlant, puisque né au Maroc à Casablanca, fils d’une mère russe née dans le Caucase et d’un père suisse né au Chili, ainsi que veuf d’une Britannique native d’Irlande. Grâce à son enfance particulière où se mêlent le russe, l’arabe dialectal et l’espagnol, dans la zone internationale de Tanger où il habitait, il parle aujourd’hui sept langues. Il est diplômé de l’École supérieure de commerce de France.

Gaï de Ropraz habite à Toronto, au Canada, depuis 1980, et consacre ses temps libres à diverses associations sans but lucratif; administrateur de Franco-Fête, vice-président du Salon du livre de Toronto, membre du conseil d’administration de la Chambre de commerce française à Toronto, président (2008-2009) de l’Association France-Canada de Toronto, président du Festival Beaujolais de Toronto. Décoré du Mérite agricole par le ministre de l’Agriculture de France, son plus grand plaisir reste celui d’écrire. Il a publié son premier roman La Mémoire des vagues en 2009 et récidive avec Les Larmes d’Ormuz

 

LES LARMES D’ORMUZ

Gaï De Ropraz

LES ÉDITIONS JCL

Littérature

2016 – 328 pages – 26,95$

 

Découvrez tous les titres publiés chez cet éditeur

LES ÉDITIONS JCL

 

 

Imprimer ce texte - Cliquez ici pour recevoir ce texte par courriel
Partagez cette page avec :
Louise Turgeon
Inscrivez-vous à ma liste de distribution, des nouvelles fraîches tous les jours ! Cliquez sur le bouton Abonnement dans le haut de la page. Vous pouvez lire les chroniques prédécentes de cette catégorie en cliquant sur mon nom dans le haut de la page. Pour consulter les autres chroniques livres, cliquez sur ART ET CULTURE dans le haut de la page.
Cliquez sur mon nom pour m'envoyer un message

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here