Accueil Louise Turgeon Auteurs québécois - Adultes/Ados Le démariage

Le démariage

- Imprimer ce texte - Cliquez sur mon nom pour m'envoyer un message

Partagez cette page avec :

 

 

Comment fait-on pour démarier le vrai du faux, le déni du mensonge, le secret de l’hypocrisie, la fuite du désamour? 

 

À Chicago où elle vit depuis 20 ans, Manon Lessard reçoit un étrange manuscrit, qui la ramène à l’île Perrot dans les années 1990.

C’est écrit par Karine, la petite voisine qui se réfugiait sans cesse chez elle, maintenant devenue adulte.

Est-ce un roman? De l’autofiction?

Elle ne sait pas.

 

Il s’agit de son histoire avec Josée, de leur dernière rencontre, de ce jour de tempête où elle a découvert l’inceste que subissait Karine, des événements sordides qui se sont ensuite précipités et qui ont chamboulé sa vie.

Des bribes de son journal personnel étayent ce récit, si bien qu’on a l’impression qu’elle l’a elle-même écrit.

Ou qu’elle aurait pu.

Elle y retrouve ses amis, sa voisine, sa chienne, des souvenirs et des sentiments qu’elle croyait avoir enterrés avec Josée.

Mais les noms ont été changés, des faits importants ont disparu, d’autres ont été maquillés, voire inventés.

Au fil de sa lecture, Manon commente le récit de Karine, s’efforce de faire le tri entre fiction et réalité.

Alors, petit à petit, le sens de ce manuscrit se dégage et prend l’allure d’un troublant appel à l’aide.

 

EXTRAIT :

Monique avait tout caché, visitait des condos pendant qu’elle, l’innocente, l’attendait pour souper. Des semaines, peut-être des mois à lui jouer dans le dos, à préparer la rupture sans rien dire. La mère de Monique avait appris à leur sujet. Selon Judith, c’était une excellente nouvelle. Pour Monique, au contraire, sa mère menaçait de la déshériter et c’était un désastre. En 1997, s’insurge Judith, peut-on imaginer ? On se croirait revenus au temps de Duplessis !

Elle ne sait pas pourquoi elle ressasse tout ça. Elle devrait plutôt se concentrer sur la route. À quarante kilomètres à l’heure, elle a l’impression d’être pilote d’essai à la Nascar. La route 20 s’est transformée en glissoire. Elle vient de croiser une voiture, cul en l’air, dans le fossé. Pas question de s’arrêter, même pas question d’essayer de freiner sur cette glace noire.

Il fallait que personne ne sache à leur sujet. Les jugements de son public n’étaient pas en cause, Monique prétendait ne pas s’en soucier. Elle ne se préoccupait pas davantage de la discrimination de ses employeurs. Monique les croyait au-dessus des préjugés habituels. Elle avait tort, le milieu artistique n’était pas si ouvert. Judith en savait quelque chose, elle le fréquentait régulièrement depuis qu’elle rédigeait la chronique artistique du Soir.

 

L’AUTEURE :  LOUISE AUGER

Docteure en psychologie, Louise Auger a poursuivi jusqu’en 2010 une carrière en enseignement et en intervention clinique. D’abord venue à l’écriture par le biais de la chanson et de la poésie, elle a publié des essais et des romans. Le premier, Ev Anckert, est également paru en France et en Allemagne. Le Démariage est son quatrième roman.

 

LE DÉMARIAGE

Louise Auger

LES ÉDITIONS QUÉBEC AMÉRIQUE

Tous Continents

2018 – 272 pages – 24,95$

Version numérique 16,99$

 

Découvrez tous les titres publiés chez cet éditeur

LES ÉDITIONS QUÉBEC AMÉRIQUE

 

 

Imprimer ce texte - Cliquez ici pour recevoir ce texte par courriel
Partagez cette page avec :
Louise Turgeon
Inscrivez-vous à ma liste de distribution, des nouvelles fraîches tous les jours ! Cliquez sur le bouton Abonnement dans le haut de la page. Vous pouvez lire les chroniques prédécentes de cette catégorie en cliquant sur mon nom dans le haut de la page. Pour consulter les autres chroniques livres, cliquez sur ART ET CULTURE dans le haut de la page.
Cliquez sur mon nom pour m'envoyer un message