Accueil Louise Turgeon Auteurs québécois - Adultes/Ados Pour l’amour de Mathilde (Louis Caron)

Pour l’amour de Mathilde (Louis Caron)

- Imprimer ce texte - Cliquez sur mon nom pour m'envoyer un message

Partagez cette page avec :

 

 

Printemps 1939.

Henri Ramier, peintre français renommé, est accueilli au Canada français par Félix Métivier, le plus important entrepreneur forestier de son pays, qui lui ouvre les portes de son royaume.

Henri est séduit par la démesure de la nature… et par la forte personnalité de Mathilde Bélanger, l’infirmière aux longs cheveux blonds et aux épaules carrées, qui veille sur les milliers de bûcherons répartis dans l’immensité de la forêt.

Mais comment la jeune femme a-t-elle pu s’amouracher de ce « Français de France » qu’elle dépasse d’une tête – et qui pourrait être son père ?

Une idylle s’amorce.

Mais l’affaire est mal vue dans ces contrées où les premiers échos de la guerre européenne se font entendre.

Lorsque Henri rentre dans son Gers natal, les amants sont persuadés qu’ils ne se reverront jamais.

Jusqu’au jour de 1943 où Mathilde, au terme d’une formation en radiocommunication en Ontario, est parachutée en mission dans le sud de la France…

 

 

Une première version, très différente, en a déjà paru sous la forme d’une trilogie dont les tomes ont été publiés en 1992, 1993 et 1999.  Seize ans plus tard, l’auteur répond à la proposition de son éditeur qui lui suggère de procéder à une restructuration de ces trois œuvres en un seul volume dont le contenu ne reprendrait que les temps les plus forts de l’édition antérieure.  Il lui proposait en outre d’enrichir le récit de développements inédits qui lui donneraient un dynamisme accru.   Puissiez-vous apprécier que ce travail de réédition ait été accompli dans la ferveur qu’engendre le sentiment de mener une œuvre à son terme. 

– Note de l’auteur Louis Caron

 

LIRE UN EXTRAIT

 

L’AUTEUR :

LOUIS CARON  est né à Sorel en 1942, sur les rives du Saint-Laurent. Ses romans, notamment la trilogie des « Fils de la liberté » (Boréal, 1989-1990), ont fait sa réputation de conteur et d’écrivain populaire. Héritier spirituel d’Hemingway et de Giono, il a pris à Jim Harrison sa devise : « Il n’y a pas de vérité. Que des histoires. » Après la trilogie des « Chemins du Nord » (1993-99), les éditions de l’Archipel ont publié Il n’y a plus d’Amérique (2002),  ainsi que Le Visionnaire (2015), premier tome de la saga « Le Temps des bâtisseurs ».

 

POUR L’AMOUR DE MATHILDE

Louis Caron

LES ÉDITIONS DE L’ARCHIPEL

Roman

2017 – 350 pages – 29,95$ – 20,00£

 

Découvrez tous les titres publiés chez cet éditeur

LES ÉDITIONS DE L’ARCHIPEL

 

 

Imprimer ce texte - Cliquez ici pour recevoir ce texte par courriel
Partagez cette page avec :
Louise Turgeon
Inscrivez-vous à ma liste de distribution, des nouvelles fraîches tous les jours ! Cliquez sur le bouton Abonnement dans le haut de la page. Vous pouvez lire les chroniques prédécentes de cette catégorie en cliquant sur mon nom dans le haut de la page. Pour consulter les autres chroniques livres, cliquez sur ART ET CULTURE dans le haut de la page.
Cliquez sur mon nom pour m'envoyer un message

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here