Accueil Louise Turgeon Actualités littéraires Journée mondiale du livre et du droit d’auteur 2018 – 23 avril...

Journée mondiale du livre et du droit d’auteur 2018 – 23 avril 2018

- Imprimer ce texte - Cliquez sur mon nom pour m'envoyer un message

Partagez cette page avec :

 

 

Le 23 avril prochain, lors de la Journée mondiale du livre et du droit d’auteur, des élèves du primaire et du secondaire découvriront l’importance du droit d’auteur en chaussant les souliers des… créateurs!

 

Dans chaque région du Québec et quelques régions du Canada français, des écrivains, illustrateurs et bédéistes travailleront avec des classes du primaire et du secondaire à la réalisation d’oeuvres collectives (recueil de textes, murale, bande dessinée géante, etc.), sur le thème du droit d’auteur. Les jeunes, placés dans le rôle de créateur et soutenus par des artistes professionnels, saisiront toute la valeur du travail créatif et les enjeux de sa protection.

Toutes ces oeuvres collectives seront dévoilées le 23 avril 2018.

Suivez la JMLDA sur la page Facebook et sur le site web journeedulivre.ca.

 

Des activités gratuites pour tous les goûts

 

La Journée mondiale du livre et du droit d’auteur 2018 ne sera pas destinée qu’aux élèves. Comme chaque année, le grand public sera bien servi par de nombreuses activités gratuites dans toutes les régions du Québec et ailleurs au Canada français.

Bibliothèques, librairies, écoles, maisons d’édition, établissements scolaires et services de garde, organismes à but non lucratif, associations professionnelles, centres de loisirs et centres culturels, maisons de jeunes, CPE et garderies, etc., rivaliseront d’originalité pour mettre sur pied des ateliers de création, des performances, du speed dating littéraire, des quizz, des pastilles de goût, des escapades littéraires, etc. Ces activités se tiendront du vendredi 20 au lundi 23 avril 2018 inclusivement. Elles seront en ligne au début du mois d’avril 2018 au journeedulivre.ca.

En 1995, l’UNESCO a proclamé le 23 avril Journée mondiale du livre et du droit d’auteur qui est maintenant célébrée dans 80 pays. Au Québec, la réalisation de cette journée est rendue possible grâce au soutien financier du Fonds du livre du Canada du Patrimoine canadien, de la Société de développement des entreprises culturelles (SODEC) et du Conseil des arts du Canada.

 

PORTE-PAROLE

Comédien, dramaturge et auteur, Patrick Drolet est bien connu du grand public grâce à ses rôles dans Mémoires vives,30 vies et Les Invincibles, notamment. À titre d’auteur, il a publié son premier roman, J’ai eu peur d’un quartier autrefois, aux Éditions Hurtubise en 2009, et une nouvelle sous la forme d’un essai poétique, Un souvenir ainsi qu’un corps solide ont plusieurs tons de noirceur, aux Éditions Les 400 coups. Son deuxième roman, Pour une dernière fois, je m’abaisserai dans tes recoins, a été publié en novembre 2013 aux Éditions Druide. Au cinéma, Patrick Drolet a joué dans plusieurs films de Bernard Émond, ce qui lui a valu de nombreuses nominations (Génie, Jutra, Festival de Locarno). Au théâtre, on a pu le voir comme comédien dans La fin de la sexualité, sous la direction de Frédéric Blanchette, Oreille, tigre et bruit, mise en scène par Daniel Brière, et L’Iliade, dans une mise en scène d’Alexis Martin. C’est avec Olivier Kemeid qu’il a collaboré à la mise en scène et à l’écriture de différentes pièces de théâtre, dont Rabelais et Cabaret C.L.I.M.

(photo :  Julie Perreault)

 

MOT DU PORTE-PAROLE

 

Je crois fermement que la lecture nous amène à être de meilleurs êtres humains.
Les livres ont sauvé l’humanité à maintes reprises au travers des siècles.
Les livres ont été témoins de l’histoire.
Les livres n’ont jamais capitulé devant les lecteurs.
Les écrits nous ont rassurés.
Les lectures nous ont accompagnés.
Maintenant, c’est à nous de faire subsister un livre, un recueil, un roman, une parole, un sentiment, une odyssée, un appétit.
C’est à nous d’abriter des créatrices, des créateurs, des écrivaines, des écrivains, des femmes de lettres, des hommes de lettres, des essayistes, des dramaturges et des poètes.
C’est à nous d’estimer le vrai dans leurs œuvres, d’être remués par une lecture.
Ouvrir un livre à un enfant et apercevoir son imagination chamboulée à la surface de ses yeux, c’est lui donner un souffle de ce que peut être une existence.
Voilà le résultat de l’effort de l’auteur, qui doit être reconnu et défendu.
Les droits d’auteur doivent être préservés et valorisés.
Sans eux, la culture ne sera plus possible.
« Il est dans l’écriture autant de vérités que d’étoiles dans le ciel : meilleurs sont vos yeux, plus vous en voyez. »

Adam Bernard Mickiewicz
Considérons les mots.
Considérons les œuvres.
Respectons l’écriture.
Patrick Drolet, porte-parole JMLDA 2018

 

 

Imprimer ce texte - Cliquez ici pour recevoir ce texte par courriel
Partagez cette page avec :
Louise Turgeon
Inscrivez-vous à ma liste de distribution, des nouvelles fraîches tous les jours ! Cliquez sur le bouton Abonnement dans le haut de la page. Vous pouvez lire les chroniques prédécentes de cette catégorie en cliquant sur mon nom dans le haut de la page. Pour consulter les autres chroniques livres, cliquez sur ART ET CULTURE dans le haut de la page.
Cliquez sur mon nom pour m'envoyer un message