Accueil Louise Turgeon Actualités littéraires Entretien avec Danny Plourde – Calme aurore (s’unir ailleurs, du napalm plein l’œil)

Entretien avec Danny Plourde – Calme aurore (s’unir ailleurs, du napalm plein l’œil)

- Imprimer ce texte - Cliquez sur mon nom pour m'envoyer un message

Partagez cette page avec :

1. En quelques lignes, comment résumeriez-vous votre livre ?

Un jeune poète québécois, écœuré d’être au centre du spectacle de son auto-destruction, fait tous les détours pour la trouver, elle. Celle qui ne parle pas un traître mot de sa langue. Pour la découvrir, il traverse la longue nuit marron des bars et les manifestations qui ne mènent nulle part, toujours en cherchant à s’unir ailleurs, ailleurs qu’autour de belles paroles. Une rencontre. L’amour impossible. Un départ inévitable. Du napalm tombé dans leurs yeux comme il en tombe sur les villages. Tout recommence, au pied de la montagne, au pied d’un arbre. Le grand voyage une saison des pluies. La revoir, elle et son univers, elle et son sourire, ses cheveux d’ébène. Le temps d’un soupir. Revenir. Vouloir rêver sans fuseaux horaires et continuer d’y croire.

2. Qu’est-ce qui vous a poussé à écrire cet ouvrage et à le publier ?

Lorsque j’étais en Corée, l’écriture était la seule façon pour moi de m’inscrire dans le réel en tant que Québécois. Beaucoup de poèmes, en fait les quatre premières parties, traitent essentiellement de ma « sur-vie » au Québec de ces trois dernières années. C’est dire que ce recueil traînait en moi depuis assez longtemps. Être isolé loin de chez moi ne m’a qu’incité à concrétiser ce projet.

3. À votre avis, à qui votre livre s’adresse-t-il ?

À tous ceux et celles qui pleurent, gueulent, rient et jouissent. Mais avant quiconque, il s’adresse à Park Hyun Jin.

4. En quoi se distingue-t-il si on le compare à d’autres livres traitant du même sujet ?

C’est Danny Plourde qui l’a écrit ! Le recueil est divisé en deux. Deux modes d’énonciation : à gauche, un je disparu et un nous qui se perd de plus en plus dans l’oubli ; à droite, un tu qui s’adresse à Hyun Jin. Il y a six cellules : les deux premières, en proses, forment le corps du Québec ; la troisième et la quatrième, en vers libres, forment une zone de transition ; les deux dernières, en prose, forment le corps de la Corée. Moi et elle, nous.

5. Quels sont vos rituels d’écriture ?

Ce recueil a été écrit en pleine saison des pluies. Il faisait très chaud et c’était vraiment humide. Je n’ai rien écrit dans les cafés ou sur les terrasses, tout simplement parce qu’en Corée ces genres de commerces ne sont pas populaires (il n’y a pas assez de place). J’ai donc tout écrit la nuit dans ma summer cabine en caleçon, en buvant du soju ou de la bière froide coréenne (de la OB). À chaque relecture, je fumais des Alilang (cigarettes coréennes). La vie nocturne de mon quartier à Taepyong me servait de musique méditative.

6. Quels sont les écrivains et les œuvres qui vous ont le plus marqué ?

Chamberland, Gauvreau, Miron, Godin. Vian, Prigent et Mallarmé. Parmi les plus jeunes : Tania Langlais et Mathieu Blais. Mais en lien avec Calme aurore, je dirais l’œuvre complète de Hwang Sok-Yong. Cet auteur coréen a été de tous les combats sociaux en Corée. Il milite actuellement pour la réunification pacifique et culturelle de la péninsule coréenne. Le gouvernement de la Corée du Sud l’a foutu en prison une fois parce qu’il s’était rendu au Nord sans demander une permission spéciale. Un merveilleux livre est issu de sa pénible expérience en prison : Le vieux jardin. Le poète Ko Un est aussi un grand poète que je respecte et admire.

7. Qu’est-ce qui vous passionne ?

Le rythme, les langues, l’engagement, l’espoir, le monde et la bêtise humaine. Grimper des montagnes, des arbres, faire l’amour, rêver encore et toujours.

8. Quels sont vos projets ?

Écrire un troisième et dernier recueil de poésie pour ensuite me consacrer à la prose.

CALME AURORE
(s’unir ailleurs, du napalm plein l’œil)

Chronique de ce titre

LES ÉDITIONS DE L’HEXAGONE

Imprimer ce texte - Cliquez ici pour recevoir ce texte par courriel
Partagez cette page avec :
Louise Turgeon
Inscrivez-vous à ma liste de distribution, des nouvelles fraîches tous les jours ! Cliquez sur le bouton Abonnement dans le haut de la page. Vous pouvez lire les chroniques prédécentes de cette catégorie en cliquant sur mon nom dans le haut de la page. Pour consulter les autres chroniques livres, cliquez sur ART ET CULTURE dans le haut de la page.
Cliquez sur mon nom pour m'envoyer un message