Accueil Louise Turgeon Actualités littéraires Décès de Monsieur Gilles Boileau, auteur aux Éditions Septentrion

Décès de Monsieur Gilles Boileau, auteur aux Éditions Septentrion

- Imprimer ce texte - Cliquez sur mon nom pour m'envoyer un message

Partagez cette page avec :


C’est avec beaucoup de regrets que l’équipe du Septentrion vient d’apprendre le décès de Monsieur Gilles Boileau.

Né à Saint‐Eustache en 1931, Gilles Boileau détenait un doctorat en géographie de l’Université de Bordeaux et a été professeur au Département de géographie de l’Université de Montréal de 1963 à 1993.

Il est surtout connu pour ses activités visant à faire connaître l’histoire locale et régionale québécoises.

On lui doit une inestimable collection de photographies prises tout au long de ses pérégrinations de géographe‐historien, tant en France qu’au Québec, dont il illustra ses cours, ses articles et ses livres. Il a notamment fait paraître Mirabel en histoire et Étienne Chartier. La colère et le chagrin d’un curé patriote aux éditions du Septentrion respectivement en 2009 et en 2010.

Très tôt, Gilles Boileau s’intéresse à la riche histoire de son patelin, Saint‐Eustache, et de sa région, le comté de Deux‐Montagnes qui, en 1837‐1838 (moins d’un siècle avant sa naissance), furent des hauts‐lieux de rébellion armée, fortement réprimée.

Il ira ensuite s’imprégner de la culture européenne, durant plusieurs années, où il complètera ses études doctorales.

Parallèlement à sa carrière de professeur, Gilles Boileau a été président de la Société de géographie de Montréal, du Conseil de la Culture des Laurentides et de la Fédération québécoise de la Faune.

Il a été membre du conseil d’administration de la Fédération des sociétés d’histoire du Québec pendant quinze ans et il a été rédacteur en chef de la revue Histoire Québec.

Il a aussi participé activement à la création de plusieurs sociétés d’histoire dont la Société d’histoire de Mirabel.

Gilles Boileau a procédé de façon concentrique dans le choix de ses sujets d’intérêt, à partir de son lieu de naissance qu’il affectionnait au point de vouloir toujours y résider.

Il y est décédé le 27 décembre dernier. (source Wikipédia)

L’équipe du Septentrion et du Cyber-magazine Planète Québec tient à offrir ses sincères condoléances à sa famille ainsi qu’à ses proches.

Mirabel en histoires

Étienne Chartier. La colère et le chagrin d’un curé patriote

La photo provient du site :

L’ÉVEIL

Imprimer ce texte - Cliquez ici pour recevoir ce texte par courriel
Partagez cette page avec :
Louise Turgeon
Inscrivez-vous à ma liste de distribution, des nouvelles fraîches tous les jours ! Cliquez sur le bouton Abonnement dans le haut de la page. Vous pouvez lire les chroniques prédécentes de cette catégorie en cliquant sur mon nom dans le haut de la page. Pour consulter les autres chroniques livres, cliquez sur ART ET CULTURE dans le haut de la page.
Cliquez sur mon nom pour m'envoyer un message