Accueil Jocelyne Tourangeau Sons Un rendez-vous à ne pas manquer à l’Orchestre Métropolitain

Un rendez-vous à ne pas manquer à l’Orchestre Métropolitain

- Imprimer ce texte - Cliquez sur mon nom pour m'envoyer un message

Partagez cette page avec :

YANNICK NÉZET-SÉGUIN &
ROLANDO VILLAZÓN

Un rendez-vous à ne pas manquer!

L’Orchestre Métropolitain présentera le 5 mai prochain un concert vibrant, tout en célébration. Le ténor Rolando Villazón se joint au directeur artistique et chef principal de l’OM Yannick Nézet-Séguin pour le concert de clôture de cette saison exceptionnelle, qui gravite dans les hautes sphères du répertoire.

Dans une collaboration qui fait à coup sûr naître la magie en concert comme sur disque, ils se retrouveront sur la scène de la Maison symphonique avec les musiciens de l’OM pour célébrer la fin d’une saison en tous points remarquable.

Grâce à ses performances exceptionnelles auprès des plus grands orchestres et opéras du monde, Rolando Villazón s’est imposé comme l’une des stars les plus acclamées par la critique et comme l’un des principaux ténors de notre époque.

Yannick Nézet-Séguin, chef
Rolando Villazón, ténor

Samedi 5 mai, 19 h 30
Maison symphonique de Montréal

PROGRAMME

R. Strauss, Till Eulenspiegels lustige Streiche
Verdi / Berio, Huit romances (extraits) Falla / Berio, Sept chansons populaires espagnoles
Respighi, Pini di Roma (Pins de Rome)

Billets à partir de 34 $, taxes en sus.

OFFRE SPÉCIALE
Obtenez 20 % de réduction sur une sélection de sièges au parterre*

BILLETS https://oss.ticketmaster.com/aps/pda/fr-ca/promotion/home
Code promo: OM2PX

LES ŒUVRES

Richard Strauss, Till Eulenspiegels lustige Streiche (op. 28)
Avec ses envolées tourbillonantes, Till Eulenspiegel représente un sommet d’humour en musique, anticipant d’un demi-siècle les trames sonores des dessins animés de Warner Brothers! Strauss dit avoir écrit son œuvre « …dans l’intention qu’on pût bien rire, pour une fois, dans une salle de concert ».

Falla / Berio, Siete canciones populares españolas (Sept chansons populaires espagnoles)
Verdi / Berio, Otto Romanze (Huit romances)
Un pan important du catalogue de Berio est composé de transcriptions et d’orchestrations libres d’œuvres d’autres compositeurs. C’est le cas des deux recueils de mélodies que nous entendrons ce soir. Dans son traitement des romances de Verdi et des chansons espagnoles de Falla, Berio préserve la partie vocale sans l’altérer. Par contre, en orchestrant la partie de piano, il se permet ça et là d’en modifier légèrement les rythmes et les harmonies.

Parmi la vingtaine de romances pour chant et piano de Verdi, Berio en a choisi huit, composées entre 1837 et 1847. Il les a transcrites à l’intention de José Carréras et de l’English Chamber Orchestra. Quant au recueil des Sept chansons populaires espagnoles, Falla y avait réuni et arrangé sept chants traditionnels authentiques de différentes régions d’Espagne.

Respighi, Pini di Roma (Pins de Rome)
Les poèmes symphoniques Fontaines de Rome (1916), Pins de Rome (1923) et Fêtes romaines (1928), qu’on surnomme la « trilogie romaine », ont établi la renommée d’Ottorino Respighi. On y distingue des influences de Debussy, de Richard Strauss ou encore de Rimski-Korsakov avec qui Respighi a étudié lors d’un séjour en Russie. Chaque poème est divisé en quatre parties qui s’enchaînent sans interruption, soit au total douze tableaux contrastés reflétant autant de facettes de la Ville éternelle.

* Offre valable jusqu’au 5 mai 2018, 15 h, sur le tarif courant. Ne peut s’appliquer sur les billets déjà achetés. Ne peut être jumelée à aucune autre offre promotionnelle. Quantités limitées sur une sélection de sièges. Les taxes ne sont pas incluses dans le prix affiché.

http://www.orchestremetropolitain.com

 

Imprimer ce texte - Cliquez ici pour recevoir ce texte par courriel