Accueil Jocelyne Tourangeau Sons Svadba à l’Atelier lyrique de l’Opéra de Montréal

Svadba à l’Atelier lyrique de l’Opéra de Montréal

- Imprimer ce texte - Cliquez sur mon nom pour m'envoyer un message

Partagez cette page avec :

SVADBA

(MARIAGE)
D’Ana Sokolović
Théâtre ESPACE GO
les 29, 30 et 31 mars 2018 à 19h30
Préopéra – tous les soirs à 18h30

L’OPÉRA AU FÉMININ

L’Opéra de Montréal est fier de présenter la première montréalaise de Svadba (Mariage). Après un succès fulgurant à Toronto (2012) qui lui a valu le prix Dora Mavor Moore et une tournée canadienne et européenne, Svadba, un opéra de chambre a cappella, sera enfin présenté à Montréal, ville d’adoption de sa créatrice, Ana Sokolović. L’œuvre commande un espace intime et appelle une équipe de production entièrement féminine. Le théâtre ESPACE GO, dédié depuis ses débuts à donner une voix aux femmes artistes, se révèle le choix idéal pour représenter cet opéra au féminin.

Cette collaboration avec ESPACE GO marque aussi une nouvelle direction pour l’Opéra de Montréal, direction caractérisée par une ouverture envers les autres institutions culturelles montréalaises et un désir d’augmenter notre rayonnement sur le territoire montréalais, rejoignant ainsi un plus large public.

Cette nouvelle production met de l’avant les jeunes artistes de l’Atelier lyrique de l’Opéra de Montréal actuels mais aussi ceux des années passées. Le directeur artistique Michel Beaulac est fier d’appuyer les jeunes artistes bien au-delà de leur stage de perfectionnement dans la compagnie.

Nous sommes heureux d’annoncer que les billets pour nos six représentations sont déjà vendus ! Il n’y aura aucune supplémentaire.

DISTRIBUTION
L’équipe de Svadba, entièrement féminine, met en valeur le talent remarquable des stagiaires de l’Atelier lyrique de l’Opéra de Montréal. Après avoir volé la vedette dans son rôle de Grande prêtresse (Aida, 2016) lorsqu’elle était encore membre de l’Atelier lyrique, la soprano Myriam Leblanc revient à l’Opéra de Montréal dans le rôle de Milica, la future mariée. À ses côtés, nous trouvons des stagiaires présentes et passées de l’Atelier : Suzanne Rigden (Danica), Chelsea Rus (Lena), Rose Naggar-Tremblay (Zora), Caroline Gélinas (Nada) et Rachèle Tremblay (Ljubica). Ces interprètes chanteront, sans accompagnement à l’exception de quelques percussions jouées par Carol-Anne Fraser (pianiste stagiaire), sous la baguette de Dáirine ní Mheadra, qui est également co-directrice musicale aux côtés de John Hess. Les décors de Laurence Mongeau, costumes d’Oleksandra Lykova, éclairages d’Anne-Catherine Simard Deraspe et vidéos de Dominique Hawry, mettent en relief la subtilité et la profondeur de la mise en scène de Martine Beaulne (assistée par Isabeau Proulx Lemire).

L’HISTOIRE : UN ENTERREMENT DE VIE DE JEUNE FILLE QUI SORT DE L’ORDINAIRE
Milica se marie demain. Avant d’entrer dans cette nouvelle phase de sa vie, elle passe une dernière soirée avec ses amies. Ensemble, elles se préparent pour le lendemain, mais les émotions volent haut. Entre amies, elles rient, dansent, se disputent, et, ce faisant, nous entraînent dans une célébration de la vie sous toutes ses facettes où coexistent joie, peur et mélancolie.

L’ŒUVRE : UNE EXPÉRIENCE UNIVERSELLE
Svadba voit le jour en 2010 grâce à Dáirine ní Mheadra et John Hess, directeurs du Queen of Puddings Music Theatre à Toronto, qui ont eu l’idée de commander un opéra à la compositrice montréalaise d’adoption Ana Sokolović, une figure clé pour le développement de la musique contemporaine au Canada. Professeure en composition à l’Université de Montréal et récipiendaire de nombreux prix pour ses œuvres, Ana Sokolović a souhaité profiter de l’opportunité qui lui était offerte pour transmettre, par la voix humaine, l’universalité des émotions. Dans ses mots, rapportés par le journaliste Bill Rankin, Sokolović cherche à « communiquer avec les émotions » et souhaite que « n’importe qui dans le monde puisse comprendre sans même comprendre les paroles » (Gramophone, 14 janvier 2013). En même temps, elle choisit de mettre en scène un sujet lié à un contexte culturel spécifique (les mariages balkaniques), renouant ainsi avec sa langue maternelle, le serbe. Sokolović nous invite donc à explorer l’universel à partir du particulier tout en nous permettant de découvrir, avec elle, ses racines.

Inspirée par Igor Stravinsky et réunissant des expériences en musique, danse et théâtre, Ana Sokolović compose une musique très rythmique qui présente un mélange effervescent de différentes traditions musicales, créant, dans les mots de Paula Citron, « une complexe tapisserie de sons [qui] resplendit de beauté » (Classical 96.3 FM, juillet 2011). Svadba respire la vie et dégage une puissante énergie vitale. Pourtant, dans les mots de Colin Eatock, « malgré les jeux et l’amusement, on y trouve une réelle profondeur émotive » (Globe and Mail, 26 juin 2011). Svadba n’est pas simplement l’histoire d’un enterrement de vie de jeune fille, c’est plutôt une réflexion sur tout ce qui nous rend humains et nous relie les uns aux autres, dans un monde où les normes qui régissaient les relations jusqu’à présent doivent être réinventées.

Opéra : Svadba d’Ana Sokolović
Genre : opéra de chambre a cappella
Structure : 7 scènes
Langue : en serbe avec surtitres français et anglais
Livret : Ana Sokolović
Création : Toronto, Queen of Puddings Music Theatre, 2010
Production : Opéra de Montréal
Première présentation à l’Opéra de Montréal

EN MARS ET AVRIL À L’OPÉRA DE MONTRÉAL

Parlons Opéra
L’Opéra de Montréal sort de ses murs pour vous parler opéra. Parlons opéra! est une série d’initiation aux opéras de la saison. En compagnie du musicologue Pierre Vachon (Ph.D.), d’un pianiste et de chanteurs, une plongée au cœur de chaque opéra en 90 minutes (incluant une pause café) : histoire, musiques, voix, contexte culturel, compositeur, style…

FRANÇAIS : dimanche 18 mars 2018 à 14 h
Lieu : Auditorium de la Grande Bibliothèque
ANGLAIS : dimanche 18 mars 2018 à 10h30
Lieu : Victoria Hall

REQUIEM DE MOZART
Ensemble vocal et instrumentail Vox Luminosa
Solistes de l’Atelier lyrique de l’Opéra de Montréal : Lauren Margison, Katie Miller et Rocco Rupolo
Accompagnés par 18 choristes et 18 musiciens
Orgue : Jacques Giroux
Direction : Claudel Callender

Le dimanche 25 mars 2018, à 15h
Lieu : Église de la Purification de Repentigny
ou
Le vendredi 30 mars 2018, à 20h
Lieu : Église historique de Sainte-Geneviève-de-Berthier

LA VEUVE JOYEUSE
Le metteur en scène en résidence de l’Atelier lyrique de l’Opéra de Montréal, Isabeau Proulx Lemire, nous propose une version abrégée de son opérette favorite et en est le narrateur.
Direction : Stéphane Laforest (Sinfonia de Lanaudière)
Solistes de l’Atelier lyrique de l’Opéra de Montréal

Le dimanche 15 avril 2018, à 14h
Lieu : Théâtre Hector-Charland de l’Assomption

SOIRÉE LYRIQUE
Une sélection d’airs et d’ensembles du grand répertoire
Solistes de l’Atelier lyrique de l’Opéra de Montréal accompagnés par la pianiste Marie-Ève Scarfone.

Le jeudi 26 avril 2018, à 19h30
Lieu : Chapelle Historique du Bon-Pasteur

SUIVEZ-NOUS

#SVADBA @OPERADEMONTREAL

OPÉRA DE MONTRÉAL | SAISON 2017-2018 – 38E SAISON
Tous les opéras sont présentés en langue originelle, avec surtitres bilingues projetés au-dessus de la scène.

ESPACE GO
SOKOLOVIC – Svadba (Mariage) | 24, 26, 27, 29, 30, 31 mars 2018 à 19 h 30

SALLE WILFRID-PELLETIER DE LA PLACE DES ARTS (PDA)
GOUNOD – Roméo et Juliette | 19, 22, 24, 26 mai 2018 à 19 h 30

VENTE DE BILLETS
BILLETS À LA PIÈCE
Billetterie de l’Opéra de Montréal : 514-985-2258 • 1 877 385-2222
Operademontreal.com
Billetterie de la Place des Arts : 514-842-2112 • 1 866 842-2112
À partir de 20 $
PASSEZ À L’ACTE ! VIVEZ L’EXPÉRIENCE OPÉRA EN LIGNE SUR OPERADEMONTREAL.COM

L’Opéra de Montréal
Fondé en 1980 et basé à Montréal, l’Opéra de Montréal est la plus importante maison lyrique francophone en Amérique du Nord. L’année dernière, plus de 75 000 spectateurs ont franchi ses portes. Dirigé par son directeur général Patrick Corrigan et son directeur artistique, Michel Beaulac, sa saison comprend quatre à cinq opéras, des activités/concerts de l’Atelier lyrique et des activités de démocratisation. L’Opéra est un acteur de premier plan dans le développement économique, culturel et social puisque, chaque saison, il entretient des relations avec plus de 360 entreprises d’ici et embauche pas moins de 800 artistes et artisans. Près de 80 % des artistes qui s’y produisent sont Canadiens.

Atelier lyrique de l’Opéra de Montréal
Résidence d’artistes pour chanteurs d’opéra, pianistes-chefs de chant canadiens et metteurs en scène, l’Atelier lyrique est un véritable tremplin professionnel. Offrant formation et expérience scénique au sein de l’Opéra de Montréal, ce programme vise à outiller adéquatement les jeunes artistes dans tous les aspects de la carrière : technique vocale, interprétation musicale et dramatique, diction lyrique, langues, santé, préparation mentale à la performance, fiscalité, image professionnelle, etc. Plusieurs artistes de renommées internationales y sont passés au fil des ans dont Julie Boulianne, Etienne Dupuis, Marianne Fiset, Marc Hervieux, Marie-Josée Lord et Michèle Losier.
Atelierlyrique.operademontreal.com

Imprimer ce texte - Cliquez ici pour recevoir ce texte par courriel