Accueil Jocelyne Tourangeau Sons Música Camerata Montréal au son des Amériques

Música Camerata Montréal au son des Amériques

- Imprimer ce texte - Cliquez sur mon nom pour m'envoyer un message

Partagez cette page avec :

Crédit photo : Tony Terenzi  

Música Camerata Montréal au son des Amériques

Pour clore sa 49e saison, Música Camerata Montréal, un des premiers ensembles de musique de chambre au Canada, propose de partir à la découverte de la Musique des Amériques, le 18 mai prochain à 18h, à la Chapelle Historique du Bon-Pasteur.

Résolument contemporain, ce concert ne laissera personne indifférent : Que ce soit au rythme de l’intrigante pièce Imaginary gallery en première canadienne, ou celui endiablé de la musique cubaine, en passant par l’énergique tango d’Astor Piazzolla, considéré comme le musicien le plus important de la seconde moitié du XXe siècle pour la musique de tango. L’ensemble explore également la Suite pour quintette de la Canado-Suisse Anne Lauber et le magnifique Lullaby de Gershwin.

Au programme

  1. Icli Zitella (Venezuela 1966-) Imaginary gallery, pour violoncelle et piano (première canadienne)
  2. Georges Gershwin (USA 1898-1937) Lullaby, pour quatuor à cordes –
  3. Yalil Guerra (Cuba 1973-) Suite Cubana, pour piano et quatuor à cordes –
  4. Anne Lauber (Canada-Suisse 1943-) Suite pour piano et cordes
    1. Astor Piazzolla (Argentine 1921-1992) Quatre pièces en forme de Tango, pour piano et quatuor à cordes : Preludio, Fuga, Divertimento, Adiós Nonino

Les musiciens
Berta Rosenohl, piano
Luis Grinhauz, violon
Van Armenian, violon
Victor Fournelle-Blain, alto
Leo Grinhauz, violoncelle

RAPPEL

Musique des Amériques
Date : Samedi 18 mai 2019, 18h
Lieu : Chapelle Historique du Bon-Pasteur
(100, Sherbrooke Est, Montréal)
Prix : 40$, 30$ (aînés et étudiants)
Renseignements et réservations : 514 489-8713
www.cameratamontreal.com

Ce concert est co-commandité par Ruth-Ann et Jacques Thibault

Música Camerata Montréal
Depuis sa création en 1971, Musica Camerata Montréal, reconnu comme un des premiers ensembles de musique de chambre au Canada, offre à son public des programmes d’une rare originalité. Il accorde une place de choix aux compositeurs d’ici et s’attache à faire découvrir, souvent en première canadienne, des œuvres peu connues. Camerata se démarque notamment pas la qualité de ses interprétations d’un répertoire riche de plus de 350 œuvres allant du 18e au 21e siècle. L’ensemble s’est produit au Canada, aux États-Unis, au Costa-Rica et en Argentine, s’attirant à chaque occasion l’éloge de la critique.

 

Imprimer ce texte - Cliquez ici pour recevoir ce texte par courriel