Accueil Jocelyne Tourangeau Sons MAI À L’OSM

MAI À L’OSM

- Imprimer ce texte - Cliquez sur mon nom pour m'envoyer un message

Partagez cette page avec :

LA SAISON 2017-2018 DE L’OSM SE TERMINE EN BEAUTÉ
À L’HONNEUR : LES NEUF SYMPHONIES DE BEETHOVEN ET 3 CONCERTS DE SCIENCE ET FICTION !

À l’aube de l’été, la saison 2017-2018 se termine avec de nombreux rendez-vous musicaux d’exception. Mentionnons la présentation de 3 concerts SCIENCE & FICTION, où l’OSM mettra en lumière des trames sonores inoubliables du 7e art. De plus, sous la direction de Kent Nagano, l’Orchestre exécutera l’ensemble des neuf symphonies de Beethoven lors des cinq programmes différents et sept concerts du FESTIVAL BEETHOVEN. Aussi, la venue du jeune chef d’orchestre français JÉRÉMIE RHORER qui dirigera la majestueuse symphonie de Saint-Saëns, le TORONTO SYMPHONY ORCHESTRA (TSO) visitera l’OSM en compagnie du grand maître LEON FLEISHER et le retour à Montréal de la véritable star de la scène classique, la pianiste chinoise YUJA WANG. Survol de ce beau programme qui clôturera la saison…

LA SYMPHONIE « AVEC ORGUE » DE SAINT-SAËNS
MERCREDI 9 MAI À 20 H, JEUDI 10 MAI À 10 H 30 ET À 20 H, MAISON SYMPHONIQUE

Sous la direction du chef d’orchestre français Jérémie Rhorer, l’OSM présentera d’abord le dernier poème symphonique du maître incontesté de cette forme : Franz Liszt. Le pianiste hongrois aura marqué toute une génération de compositeurs. C’est d’ailleurs à lui qu’est dédiée l’ultime et majestueuse symphonie de Saint-Saëns, « avec orgue », œuvre phare du répertoire de cet instrument que l’on entendra livrée par l’organiste soliste américaine Chelsea Chen. Également au programme : des œuvres de Mulet, Fauré et Dukas. LE CONCERT DU 9 FAIT PARTIE DE LA SÉRIE LES GRANDS CONCERTS DU MERCREDI ALFID, CEUX DU 10 DE LA SÉRIE LES GRANDS CONCERTS LES MATINS SYMPHONIQUES J-A DESÈVE ET DE LA SÉRIE LES GRANDS CONCERTS DU JEUDI POWER CORPORATION.

SCIENCE ET FICTION

On ne compte plus le nombre de succès cinématographiques qui sont intrinsèquement liés à leur bande sonore. La musique occupe un rôle primordial dans les œuvres du septième art. Et tout particulièrement, dans les films de science-fiction où elle soutient l’action, crée l’ambiance et devient même parfois un personnage à part entière. Silence, moteur, on tourne !

LA SCIENCE DE LA SCIENCE-FICTION
MERCREDI 16 MAI À 20 H, MAISON SYMPHONIQUE

Le chef Nathan Brock dirigera l’OSM qui interprétera des classiques issus des trames sonores telles que le Beau Danube bleu de J. Strauss, entendu dans 2001 : l’odyssée de l’espace ainsi que des œuvres composées pour les films Retour vers le futur, Star Trek – le film, sans oublier les grands thèmes de La Guerre des étoiles du compositeur John Williams. André Robitaille en assurera l’animation en abordant des sujets tels que l’immensité de l’univers, la vie extra-terrestre, l’intelligence artificielle, les voyages dans le temps et la fragilité de notre planète. (AUCUNE PROJECTION)

DR. JEKYLL & MR. HYDE
DIMANCHE 20 MAI À 14 H 30, MAISON SYMPHONIQUE

Considéré comme l’un des plus talentueux organistes de sa génération, l’interprète émérite et compositeur anglais David Briggs est reconnu pour son grand talent d’improvisateur. Son accompagnement du film fantastique DR. JEKYLL & MR. HYDE se métamorphosera au rythme des transmutations du bon Dr. Jekyll en horrible Mr. Hyde. MUSIQUE IMPROVISÉE À L’ORGUE EN ACCOMPAGNEMENT DE LA PROJECTION DU FILM RÉALISÉ EN 1920 PAR JOHN S. ROBERTSON.

E. T. L’EXTRA-TERRESTRE
MARDI 22 MAI À 20 H, MAISON SYMPHONIQUE

Qui ne se souvient pas de cette image d’un jeune garçon conduisant une bicyclette volant au clair de lune ? E. T. L’EXTRA-TERRESTRE a en effet marqué toute une génération. Au son de l’incroyable trame sonore de John Williams, interprétée en direct par l’OSM sous la direction de Dina Gilbert, le public est invité à se laisser de nouveau émouvoir par la rencontre touchante entre Elliott et cette sympathique créature de l’espace. UN FILM RÉALISÉ PAR STEVEN SPIELBERG EN 1982, AVEC PROJECTION, EN VERSION ORIGINALE ANGLAISE, AVEC SOUS-TITRES FRANÇAIS.

FESTIVAL BEETHOVEN

L’OSM et Kent Nagano invitent le public à parcourir les neuf symphonies de Ludwig van Beethoven en cinq programmes différents et 7 concerts. Ces chefs-d’œuvre, qui constituent l’un des grands monuments de la musique classique, restent saisissants d’actualité.

LE DESTIN D’UN GÉANT : LA 5E SYMPHONIE DE BEETHOVEN
DIMANCHE 27 MAI À 14 H 30 ET LUNDI 28 MAI À 20 H, MAISON SYMPHONIQUE

Dès les premières mesures de la célèbre 5e Symphonie, un motif de quatre notes lance cette musique extraordinaire, qui constitue un joyau du répertoire symphonique. Moins connue et exécutée en ouverture de concert, la 4e Symphonie possède aussi sa propre charge dramatique.

RÉVEIL DE LA NATURE : LA « PASTORALE » DE BEETHOVEN
MARDI 29 MAI À 20 H, MAISON SYMPHONIQUE

La 6e Symphonie, dite « Pastorale », exprime « les émotions suscitées par les plaisirs de la campagne » et offre un véritable portrait musical de la nature. Mais d’abord, l’OSM interprétera la 2e Symphonie, une œuvre composée quelques mois seulement avant que Beethoven ne constate que sa surdité s’aggravait, une œuvre étonnamment teintée d’humour et de joie. LE CONCERT FAIT PARTIE DE LA SÉRIE LES GRANDS CONCERTS DU MARDI BMO.

ÉLAN DE VIE : LA 7E SYMPHONIE DE BEETHOVEN
MERCREDI 30 MAI À 19 H, MAISON SYMPHONIQUE

La 7e Symphonie, que Wagner qualifiait d’« apothéose de la danse », est considérée comme la plus rythmique des symphonies de Beethoven. Son émouvant Allegretto s’est fait entendre dans plusieurs films, dont Le Discours d’un roi, avec Colin Firth. En ouverture de programme : l’avant-dernière symphonie du compositeur, la lumineuse 8e Symphonie.

ESPOIR D’UN MONDE MEILLEUR : L’«HÉROÏQUE» DE BEETHOVEN
JEUDI 31 MAI À 20 H, MAISON SYMPHONIQUE

Enflammé par l’espoir d’un monde plus égalitaire, Ludvig van Beethoven dédie d’abord sa troisième symphonie, dite « Héroïque », à Napoléon qui incarne selon lui l’anti-monarchie. Il rayera plus tard la dédicace dans un élan de profonde déception en apprenant que ce dernier s’est fait couronner empereur. En ouverture de programme, la première symphonie du compositeur créée en 1800 à Vienne.

JOIE ET GRANDEUR : LA 9E SYMPHONIE
VENDREDI 1ER JUIN ET SAMEDI 2 JUIN À 20 H, MAISON SYMPHONIQUE

La 9e Symphonie de Beethoven — avec son célèbre « Hymne à la joie » — clôturera majestueusement le FESTIVAL BEETHOVEN. Véritable fresque, elle parvient à l’expression d’un espoir de paix et de fraternité entre tous les hommes. Interprétée par les solistes Erin Wall (soprano), Allyson McHardy (mezzo-soprano), Joseph Kaiser (ténor) et Petri Lindroos (basse) ainsi que par le Chœur de l’OSM, sous la direction d’Andrew Megill, cette œuvre grandiose soulèvera les spectateurs de la Maison symphonique. La partition de la 9e Symphonie fait partie du patrimoine mondial de l’UNESCO depuis 2001.

YUJA WANG
MARDI 15 MAI À 20 H, MAISON SYMPHONIQUE

Yuja Wang est une véritable star de la scène classique. Selon le New York Times, elle a tout pour elle : « vélocité, souplesse, puissance et interprétation nuancée ». Son jeu spontané et audacieux ainsi que ses programmes de récitals originaux enflamment la critique et le public. Cette fois, la célèbre pianiste chinoise exécutera des œuvres de Ligeti, Scriabine, Rachmaninov et Prokofiev. CE RÉCITAL EST PRÉSENTÉ EN PARTENARIAT AVEC PRO MUSICA.

ÉGALEMENT AU PROGRAMME À LA MAISON SYMPHONIQUE…

Le 6 mai, le TORONTO SYMPHONY ORCHESTRA (TSO) visitera l’OSM en compagnie du grand maître LEON FLEISHER dans le Concerto pour piano no 12 de Mozart. L’Orchestre interprétera aussi la monumentale Symphonie no 8 de Bruckner, considérée par certains comme le « couronnement de la symphonie romantique ». Et les plus jeunes ne seront pas en reste avec la présentation le 13 mai de LA MYSTÉRIEUSE MÉTAMORPHOSE DE M. ET MME TACET ! Cette production propose aux familles une ouverture sur un monde savoureux et insoupçonné… Sur la musique de Grieg et Nielsen.

Détails de la programmation et billets en ligne : HTTP://WWW.OSM.CA
514 842 9951

MARQUEZ VOTRE AGENDA !

23 MAI, 15H, DÉVOILEMENT DE LA SAISON ESTIVALE 2018

24 MAI EN SOIRÉE, BAL D’UNE NUIT D’ÉTÉ ÉCLATÉ

L’Orchestre symphonique de Montréal tient à remercier ses partenaires:

La contribution des partenaires publics de l’Orchestre étant indispensable à son fonctionnement, l’OSM remercie son principal partenaire, le Conseil des arts et des lettres du Québec, le Conseil des arts du Canada, le gouvernement du Québec, le Conseil des arts de Montréal et la Ville de Montréal.

L’OSM est fier de pouvoir compter sur ses fidèles commanditaires et tient à remercier Hydro-Québec, présentateur en titre de l’OSM ainsi que BMO Groupe financier, partenaire de saison.

Nous exprimons également notre reconnaissance envers Power Corporation du Canada, Air Canada, Manuvie, Fondation J. A. DeSève, Groupe Investors, Banque Nationale, La Great-West, London Life et Canada-Vie, Fillion Électronique, Cogeco, Ritz-Carlton Montréal, Estiatorio Milos, Aéroports de Montréal, BBA, Spinelli Lexus, IRIS, ESKA, Le Groupe Maurice, Alfid, Yamaha Musique Canada, Hyatt Regency Montréal, Banque TD, Fromages d’Ici, Stingray Musique, Solotech, Charton-Hobbs, Groupe GDI.

Le Grand Orgue Pierre-Béique a généreusement été offert à l’OSM par madame Jacqueline Desmarais.

Billets également en vente à http://www.placedesarts.com

Imprimer ce texte - Cliquez ici pour recevoir ce texte par courriel