Accueil Jocelyne Tourangeau Sons Les Petits Chanteurs du Mont-Royal

Les Petits Chanteurs du Mont-Royal

- Imprimer ce texte - Cliquez sur mon nom pour m'envoyer un message

Partagez cette page avec :

Le lundi 7 mai 2007, 19 h 30

L’Orchestre de chambre McGill
fête les 50 ans des Petits Chanteurs du Mont-Royal

BORIS BROTT, Chef d’orchestre et directeur artistique

L’Orchestre de chambre McGill, sous la direction de son chef et directeur musical Boris Brott, offrira une brochette d’œuvres chorales variées mettant en vedette Les Petits Chanteurs du Mont-Royal et leur chef Gilbert Patenaude.

L’ensemble choral montréalais de renommée internationale, souvent appelé « les Petits Chanteurs de Vienne » canadien, se donnera ‘a capella’ ainsi qu’avec l’orchestre dans le célébré Gloria de Vivaldi. Aussi au programme de la soirée, la première mondiale d’une orchestration pour grand ensemble de cordes (signée Martin Foster) du Quatuor pour cordes opus 51 de Brahms.

Les œuvres au programme sont les suivantes :

Anton Bruckner – Motet : Os justi

Parmi les nombreuses créations chorales de Bruckner, le graduel Os justi, chorale constitué de 8 parties élaborées dans le mode lydien, est considéré l’un de ses plus fins chefs-d’oeuvre en miniature. Bruckner, dans son écriture hautement évocatrice, sereine et régulière, évoque parfaitement « l’inaltérable mission de l’Élu des Cieux ».

Claude Vivier – Jesus, erbarme Dich (1974)

Cette pièce pour chœur amorcera la seconde période créative du compositeur, de caractère expressif plus individuel. L’œuvre en quatre parties évoque autant le chorale magistral issu de la plume de J. S. Bach, auquel il fait écho, que l’univers plus général du recueillement contemplatif et de la prière. Jesus erbarme Dich (Jésus, aie pitié) est une œuvre grandement symbolique qui révèle l’émotion profondément personnelle – voire esseulée – qu’on retrouve au cœur des meilleurs efforts compositionnels de Vivier.

Antonio Vivaldi – Gloria, RV 589
Hormis les centaines de concertos et de pièces orchestrales qu’il aura créés, Vivaldi produira quelque cinquante œuvres sacrées pour chœur, dont le lumineux Gloria que nous entendrons ce soir. Conçu sur la grande échelle formelle de douze mouvements, la pièce démontre autant l’habileté innée de Vivaldi à la création de mélodies à partir de motifs et de fragments musicaux, que son brillant instinct musical pour l’illustration des contrastes sous-entendus dans le texte. La maîtrise de Vivaldi s’impose autant dans le style de l’œuvre que dans la complexité et la portée des accompagnements musicaux : l’impact dramatique du Gloria ressort tout autant de l’écriture pour cordes que de l’élaboration vocale.

Johannes Brahms – Quatuor pour cordes en do mineur, opus 51 no 1
Compositeur pointilleux au plus haut degré, Brahms aura élaboré vingt quatuors pour cordes avant d’être enfin assez confiant pour permettre la publication de son opus 51. Ce quatuor « suit dans la foulée vigoureuse et résolue de Beethoven » (Christopher Grier). Il illustre à merveille la maîtrise technique chez Brahms de l’écriture pour complément de quatre instruments à cordes, ainsi que la disposition naturelle du compositeur pour la musique de chambre comme telle. L’envergure du quatuor en do mineur d’origine, ainsi que sa densité texturale, auront conduit à sa réalisation pour orchestre de cordes élargi, signée Martin Foster.

Les Petits Chanteurs du Mont-Royal

Inscrite à la tradition des grandes maîtrises dont les origines remontent au VIe
Siècle, la Maîtrise des Petits Chaneurs du Mont-Royal a été fondée en 1956 par le père Léandre Brault. Depuis le début, elle s’est donné le mandat d’enrichir par le chant sacré les services religieux de l’Oratoire Saint-Joseph. Âgés de neuf à dix-sept ans, les 180 garçons qui la composent proviennent d’origines culturelles diverses, et partagent une passion commune pour le chant. Ils découvrent à la Maîtrise les grandes oeuves polyphoniques de toutes les époques et de tous les pays. Leur répertoire s’étend du chant grégorien aux œuvres vocales contemporaines.

Gilbert Patenaude assure la direction musicale de la Maîtrise des Petits Chanteurs du Mont-Royal depuis près de trente ans. Premier directeur musical laïque de l’ensemble, M. Patenaude assure la formation musicale des garçons durant leurs trois dernières années au primaire et pendant tout leur secondaire. Il dirige aussi les PCMR au cours des cérémonies religieuses de l’Oratoire Saint-Joseph du Mont-Royal ainsi que lors des nombreux concerts qu’ils présentent. Sous sa direction, les Petits Chanteurs du Mont-Royal ont réalisé plusieurs enregistrements sur disque numérique.

Salle de spectacle Pollack
555 rue Sherbrooke ouest

Billets : 38 $ | 30 $ | 25 $ |20 $ /Étudiants
Téléphone : 514-487-5190 ou sur le site www.ocm-mco.org

Imprimer ce texte - Cliquez ici pour recevoir ce texte par courriel