Accueil Jocelyne Tourangeau Sons Le Festival de Lanaudière se poursuit

Le Festival de Lanaudière se poursuit

- Imprimer ce texte - Cliquez sur mon nom pour m'envoyer un message

Partagez cette page avec :

LE FESTIVAL DE LANAUDIÈRE : 40e ANNIVERSAIRE!
1er JUILLET AU 6 AOÛT 2017

À l’occasion de son 40e anniversaire, qui se déroulera du 1er juillet au 6 août, le Festival de Lanaudière invite les amoureux de la musique à se joindre aux célébrations afin d’assister à de merveilleux concerts et événements spéciaux dans le décor magique de l’Amphithéâtre Fernand-Lindsay, dans des églises patrimoniales de la région de Lanaudière et à la Salle Rolland-Brunelle de Joliette. Plusieurs artistes de réputation mondiale participeront à ces célébrations du 40e. 

LA FÊTE COMMENCE : GRAND CONCERT INAUGURAL AVEC LE PIANISTE ALAIN LEFÈVRE, L’OSM ET KENT NAGANO
La 40e saison du Festival commence le samedi 1er juillet à 20 h par un grandiose concert de l’OSM, sous la direction de son directeur artistique Kent Nagano, et du pianiste Alain Lefèvre. Le programme débute par une œuvre pour orgue et orchestre de Samy Moussa mettant en vedette Jean-Willy Kunz, organiste en résidence à la Maison symphonique de Montréal. Il se poursuit par le Concerto en sol de Ravel, brillante pièce de résistance pour piano et orchestre, puis par la puissante Cinquième Symphonie de Mahler, œuvre épique qui, comme la Cinquième de Beethoven, passe d’un début sombre et agité à une brillante et triomphale conclusion. 

AUTRES GRANDS CONCERTS À L’AMPHITHÉÂTRE FERNAND-LINDSAY
Le weekend suivant le concert d’ouverture, deux des orchestres québécois les plus appréciés, venus respectivement de Montréal et Québec, se réunissent pour présenter trois programmes constitués de vos symphonies préférées, dont l’une de Beethoven à chacun des trois concerts. Le samedi 8 juillet à 15 h, I Musici de Montréal et Les Violons du Roy, dirigés par Jean-Marie Zeitouni, jouent la sublime Symphonie Inachevée de Schubert, suivie de l’imposante Eroica (no 3) de Beethoven. En soirée, à 20 h, les deux orchestres reviennent sur la scène de l’Amphithéâtre mais cette fois-ci ils seront dirigés par Bernard Labadie, dans la Symphonie no 40 en sol mineur de Mozart, et par Jean-Marie Zeitouni, dans la Septième Symphonie de Beethoven. Le triptyque se termine le dimanche 9 juillet à 14 h par un concert présenté par les deux orchestres, mais sous la direction de Bernard Labadie, dans un programme qui comprend la dernière symphonie de Haydn (no 104, dite Londres) et la Cinquième de Beethoven. Venez ressentir, plus intensément que jamais, l’impact de la Cinquième dans ce décor exceptionnel qui résonnera au son de deux orchestres réunis sur une même scène. 

Le weekend suivant, la Sinfonia de Lanaudière, dirigée par Stéphane Laforest,se produit le samedi 15 juillet à 20 havec Emily Oulousian, lauréate de Virtuose 2016, dans le Concerto pour pianode Grieg, et avec Zhan Hong Xiao, lauréat de Virtuose 2017, dans le Concerto pour piano no 1 de Liszt. Le lendemain, le dimanche 16 juillet à 14 h, l’Orchestre national de jazz de Montréal, sous la direction du tromboniste Jean-Nicolas Trottier,évoque l’époque du Big Bandjazz en interprétant des classiques de Glenn Miller. 

L’un des plus illustres pianistes canadiens, Marc-André Hamelin, revient cette année au Festival pour donner deux concerts à l’Amphithéâtre, tous deux à 20 h. Le vendredi 21 juillet, il joue Liszt, Schubert et l’une de ses propres compositions. Le samedi 22 juillet, il se joint à l’Orchestre Métropolitain, sous la direction de Mathieu Lussier, pour interpréter le magistral Concerto Empereur de Beethoven. Le dimanche 23 juillet à 14 h, le Virtuose Orchestra est sur la scène de l’Amphithéâtre pour y présenter un programme qui sera annoncé ultérieurement. 

Le weekend suivant débute le vendredi 28 juillet à 20 h, à la Salle Rolland-Brunelle de Joliette, avec Christine Jensen et l’Orchestre national de jazz de Montréal qui proposent une éblouissante soirée de jazz! Au programme, deux œuvres d’envergure, dont une composition de Christine Jensen elle-même, Under the Influence, où elle rend hommage à cinq grands artistes du jazz qui l’ont inspirée comme compositrice et improvisatrice, puis une suite d’extraits de l’immortel Porgy and Bess de Gershwin, dans le célèbre arrangement qu’en a fait Gil Evans. Le samedi 29 juillet à 20 h, un concert de musique orchestrale sous la direction de Julien Proulx, et mettant en vedette les solistes Marie-Andrée Mathieu (mezzo-soprano) et Hugo Laporte (baryton) est présenté. Le dimanche 30 juillet à 14 h, le nouveau directeur artistique du Festival, Gregory Charles, se joint au ténor Marc Hervieux et au Chœur Fernand-Lindsay dans un premier programme sur la scène du Festival. 

Le dernier weekend de cette édition du 40e anniversaire du Festival comporte deux autres concerts de l’OSM et de Kent Nagano. Le vendredi 4 août à 20 h, ils interprètent deux chefs-d’œuvre romantiques d’envergure; le très populaire Concerto pour piano no 1 de Tchaïkovski joué par la jeune pianiste russe Yulianna Avdeeva, lauréate du Concours Chopin en 2010, et la Deuxième Symphonie de Brahms, une œuvre chère à des millions de mélomanes en raison de son caractère enveloppant et paisible, de la grâce de ses nombreuses mélodies et de son optimisme. Le lendemain, le samedi 5 août à 20 h, l’OSM et Kent Nagano brillent dans des chefs-d’œuvre d’une incomparable beauté de Mozart et de Fauré. On a dit de la Symphonie no 39 de Mozart qu’elle est « un immense portique au-delà duquel le compositeur nous révèle toute la beauté chaude et poétique qui habite son esprit. » Le Requiem de Fauré est une douce et réconfortante réflexion sur la fin de l’existence, une musique simple et intime. Dans cette œuvre, l’OSM est accompagné par la grande soprano coréenne Sumi Jo, le baryton québécois Jean-François Lapointe et l’Ensemble choral du Festival. 

L’INTÉGRALE DES QUATUORS À CORDES DE BEETHOVEN– 2e PARTIE
L’an dernier, en prévision du 40e anniversaire du Festival, l’illustre Quatuor Jupiter est venu entreprendre son intégrale des seize quatuors à cordes de Beethoven. Cette année, l’ensemble américain termine l’intégrale lors de trois autres récitals donnés le mardi 11, mercredi 12 et jeudi 13 juillet dans les églises de Saint-Paul-de-Joliette, Saint-Alphonse-Rodriguez et Saint-Sulpice, toujours à 20 h. Dans la foulée de ses grands prédécesseurs Haydn et Mozart, Beethoven a donné au quatuor à cordes de nouvelles avenues. L’écoute de ses œuvres procure l’une des expériences musicales les plus marquantes et les plus profondément inspirantes. 

MUSIQUE DE CHAMBRE ET RÉCITALS DANS LES ÉGLISES
Outre les quatuors à cordes de Beethoven, un copieux menu de musique de chambre sera offert dans les belles églises patrimoniales de la région de Lanaudière. Six des artistes québécois les plus réputés, le violoncelliste Stéphane Tétreault, la pianiste Marie-Ève Scarfone et les membres du Quatuor Saguenay donnent trois programmes de musique de chambre de classiques viennois. Chacun de ces programmes se termine par une œuvre majeure de Schubert précédée d’œuvres de Beethoven et Mozart. Le mardi 18 juillet, le concert a lieu à l’église de Sainte-Mélanie, le mercredi 19, à l’église de Lavaltrie et le jeudi 20, à l’église de Saint-Lin-des Laurentides, toujours à 20 h.  À noter que le 19 juillet, l’altiste Victor Fournelle-Blain se joint au Quatuor Saguenay dans l’incomparable Quintette en do majeur, K. 515 de Mozart. 

Deux récitals de piano sont susceptibles d’attirer l’attention des mélomanes curieux. Le jeudi 6 juillet à 20 h, dans l’église de Saint-Henri-de-Mascouche, le pianiste italien Luca Buratto, lauréat du prestigieux Prix Honens en 2015, fait ses débuts au Festival en interprétant deux sonates de Beethoven (incluant la populaire Clair de Lune) et une œuvre de Schumann, la substantielle série de pièces de caractère appelée Davidsbündlertänze (Danses des membres de la confrérie de David). Le jeudi 27 juillet à 20 h, le Lanaudois Charles Richard-Hamelin, l’un des plus remarquables pianistes de sa génération, est de retour cette année pour célébrer le 40e anniversaire du Festival à l’église de L’Assomption en jouant Chopin et Schubert, deux compositeurs dont il se sent particulièrement proche. 

LE CONCERT DE CLÔTURE : MOMENT HISTORIQUE
Le dimanche 6 août à 17 h, le Festival présente un concert de clôture qui fait figure d’événement avec Parsifal, le dernier opéra de Wagner, interprété en version concert par l’Orchestre Métropolitain, sous la direction de Yannick Nézet-Séguin. Parsifal, dont la présentation au Québec remonte à plus d’un siècle, est ici présenté dans son intégralité. Ce conte médiéval empreint de magie et de mystère qui relate, au son d’une musique sublime, la quête du saint Graal par un vaillant chevalier, est l’opéra préféré de Yannick Nézet-Séguin. La distribution comprend Christian Elsner (Parsifal), Mihoko Fujimura (Kundry), Peter Rose (Gunemanz), Boaz Daniel (Klingsor), Brett Polegato (Amfortas) et Thomas Goerz (Titurel). 

CINÉMA MUSICAL EN PLEIN AIR!
En collaboration avec la Place des Arts et les municipalités de Joliette, de Saint-Charles-Borromée et de Notre-Dame-des-Prairies, le Festival propose sa 12e édition du cinéma musical en plein air gratuit à l’Amphithéâtre Fernand-Lindsay. Confortablement assis sous le toit ou profitant de la pelouse, les spectateurs sont invités, les mardis soirs de la saison à 20 h, à venir visionner des productions cinématographiques qui s’adressent aux petits et aux grands et où la musique est au cœur de l’action : Pour l’amour d’Hollywood (2016), Florence Foster Jenkins (2016), Les Trolls (2016) et La Famille Bélier (2014). 

REMERCIEMENTS AUX PARTENAIRES
Le Festival de Lanaudière souhaite remercier ses principaux partenaires qui contribuent directement au maintien des hauts standards artistiques et d’accueil à la clientèle qui le caractérisent : le commanditaire présentateur Hydro-Québec en collaboration avec La Presse+ et le 98,5 fm, le gouvernement du Québec à travers le Conseil des arts et des lettres du Québec et Tourisme Québec, le gouvernement du Canada par le Ministère du Patrimoine canadien et Développement économique Canada, le Mouvement Desjardins du Québec, la Société des alcools du Québec, Yamaha Musique, la Société de la Place des Arts, Aéroports de Montréal, Villa Berthier, Amaro, les municipalités de Joliette et de Notre-Dame-des-Prairies, M. Jean-Pierre Léger, la fondation J.-A. De Sève, Mme Jacqueline Desmarais, l’Association touristique régionale de Lanaudière et finalement les municipalités de la région ainsi que ses nombreux partenaires du domaine de la culture, des médias, de l’hôtellerie et de la restauration. 

BILLETS EN VENTE
Billetterie de la Place des Arts
514 842-2112 / 1 866 842-2112
www.placedesarts.com 

Billetterie de l’Amphithéâtre
450 759-4343 / 1 800 561-4343
www.lanaudiere.org

Tous les vendredis et samedis soirs ainsi que le dimanche 6 août, le Festival Express assurera la navette entre le Centre Infotouriste, rue Peel à Montréal, et l’Amphithéâtre.

Renseignements et réservations : 1 800 561-4343. 

Pour ne rien manquer
lanaudiere.org
 

Imprimer ce texte - Cliquez ici pour recevoir ce texte par courriel

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here