Accueil Jocelyne Tourangeau Sons Jean de La Fontaine, poète et musicien

Jean de La Fontaine, poète et musicien

- Imprimer ce texte - Cliquez sur mon nom pour m'envoyer un message

Partagez cette page avec :

Le mercredi 16 mai 2007, 20 h

Concert de clôture de la 20e saison des Idées heureuses
Jean de La Fontaine, poète et musicien

Sur scène : les comédiens Pascale Montpetit, et Jean-Pierre Harel; l’écrivain Marc Laberge;

Les chanteurs : Carole Therrien, soprano; Josée Lalonde, alto; Dominique Gagné, ténor; Normand Richard, baryton; Éléonore Lagacé (âgée de 9 ans) et 22 instrumentistes

La Vingtième Saison des Idées heureuses se clôturera le mercredi 16 mai 2007 à 20h par JEAN DE LA FONTAINE, poète et musicien, un «concert littéraire» donné en hommage à la personnalité paradoxale du grand poète, à la Salle Maurice-Pollack de l’Université McGill (555 rue Sherbrooke Ouest, Montréal).

Que Jean de La Fontaine se soit intéressé à la musique, qu’il l’ait aimée et recherchée, est un fait avéré. Ne possédait-il pas à sa mort, dans son appartement rue Saint-Honoré, un clavecin? Il fréquenta les milieux des arts de la scène : pas tant les salles d’opéra car l’association souhaitée un jour auprès de Lully n’a jamais eu lieu, mais plutôt les milieux intimes des salons où l’on raffole de galanteries et d’airs sérieux. On ne s’étonne pas de compter parmi ses amis le compositeur Michel Lambert.

Obéissant à sa nature «qui aimait beaucoup de choses», on découvre à la lecture de son œuvre et de ses nombreuses biographies, un La Fontaine aux multiples facettes, ce qui a inspiré à Natalie Michaud, adjointe à la direction artistique des Idées heureuses, cette soirée, lors de laquelle, histoires, poésie et musique se marient. Les comédiens Pascale Montpetit et Jean-Pierre Harel, de même qu’un petit groupe d’enfants, prêteront leur voix à la lecture de fables, anecdotes et autres textes choisis évoquant des épisodes de la vie du célébrissime auteur de fables. La jeune Éléonore Lagacé, âgée de neuf ans, chantera quant à elle des fables de La Fontaine mises en musique dès le XVIIe siècle, accompagnée au clavicythérium (clavecin droit) par sa tante Geneviève Soly.

L’auteur Marc Laberge, récipiendaire du Prix-Littéraire Jean-de-La-Fontaine 2006 pour son recueil de contes La Baleine d’Aubert, nous offrira en guise d’ouverture de la soirée, une de ses meilleures histoires, racontée comme lui seul sait le faire. Ses contes, dont les acteurs sont parfois animaux, parfois humains, s’inscrivent dans le continuum établi il y a plus de 2 500 ans par Ésope, et poursuivi par Phèdre et Bidpai.

Les œuvres programmées évoquent la personnalité paradoxale du grand poète: on y retrouve d’une part le La Fontaine théâtral, celui qui égaye et épate, représenté par des musiques de Marais et de Lully ; le La Fontaine spirituel, celui qui élève et saisit, sera illustré d’autre part par un Magnificat de Charpentier; le La Fontaine intimiste, celui qui touche et transforme, sera représenté par des œuvres de Du Mont et Chabanceau de la Barre.

Ce concert propose la première audition publique du clavicythérium appartenant à Natalie Michaud construit par Yves Beaupré en 2005. Geneviève Soly y interprètera une sélection de pièces de clavecin tirées d’Alcide de Marin Marais (1693), transcrites pour le clavecin à l’époque du compositeur.

Le concert est précédé d’une conférence à 19 h qui se tiendra dans le East Lounge, contigu à la salle de concert. Elle sera donnée par Jean-Pierre Harel et Natalie Michaud qui parcourront différentes facettes de la biographie du « bonhomme » Jean de La Fontaine.

Programme

Poésies et écrits
Discours d’intronisation (1684), Lettre à Maucroix, Parole de Socrate, La Cigale et la Fourmi, Les deux Pigeons, Le Vieillard et les Trois Jeunes Hommes, La Grenouille qui voulait se faire aussi grosse que le bœuf.

Musique
Jean-Baptiste Lully (1632 –1687) : extraits des opéras Amadis (1684) et Roland (1685)
Marin Marais (1656 – 1728) : Suite V en mimineur pour 2 dessus de flûtes et basse continue (1682); extraits de l’opéra Alcide (1693) transcrits pour le clavecin
Henry Du Mont (1610 – 1684) : Extraits des Cantica Sacra (1652)
Joseph Chabanceau de la Barre : Air de cour : « Si c’est un bien que l’espérance »
Marc-Antoine Charpentier (1643–704) Troisième Magnificat à 4 voix avec instruments</i

Avec
Pascale Montpetit, comédienne; Marc Laberge, écrivain et Jean-Pierre Harel, comédien; Carole Therrien, soprano; Josée Lalonde, alto; Dominique Gagné, ténor; Normand Richard, baryton; Éléonore Lagacé, chant.

Les Idées heureuses
Olivier Brault, violon, Hélène Plouffe, violon et alto; Jacques-André Houle, alto; Karen Kadevarek, violoncelle; Nicolas Lessard, violone; Sylvain Bergeron, théorbe; Elin Söderström, basse de viole; Dorothéa Ventura, clavicythérium et orgue continuo; Geneviève Soly, clavicythérium solo; Sophie Larivière, flûtes à bec; Natalie Michaud, flûtes à bec et direction artistique.

Salle Maurice-Pollack de l’Université McGill
555 rue Sherbrooke Ouest
Montréal

Billets : Régulier : 30 $ – Aîné (65 ans et plus) : 25 $ – Étudiant : 10 $

En vente sur le site admission.com
ou au 514.790.1245
En vente à la porte, le soir du concert.

INFORMATION : sur le site Idées heureuses … ou par téléphone au 514 843 5881

Imprimer ce texte - Cliquez ici pour recevoir ce texte par courriel