Accueil Jocelyne Tourangeau Sons Concert du Vendredi Saint

Concert du Vendredi Saint

- Imprimer ce texte - Cliquez sur mon nom pour m'envoyer un message

Partagez cette page avec :

Le vendredi 6 avril 2007, 21 h

CONCERT DU VENDREDI SAINT

Giovanni Battista Pergolesi (Italie, 1710 – 1736) – Stabat Mater (1735)

Sophie De Cruz, soprano – Béatrice Stoklas, alto – Jean Le Buis, orgue

Basé sur un texte liturgique du XIIIe siècle, le Stabat Mater de Pergolesi médite sur la souffrance de la Vierge Marie, mère du Christ, au pied de la Croix. Commande du Duc de Maddaloni, mécène de Pergolesi, il était destiné à remplacer celui écrit par Alessandro Scarlatti, considéré comme démodé. Pergolesi en conserve cependant le même effectif vocal : soprano et alto commentent à tour de rôle ou en duo ce texte empreint de douleur. «Dans le chagrin qui la poignait, Cette tendre Mère pleurait, Son Fils mourant sous ses yeux. Qui pourrait dans l’indifférence, Contempler en cette souffrance, La Mère auprès de son Fils? » Œuvre très renommée encore de nos jours, Pergolesi composa son Stabat Mater deux mois avant sa mort à l’âge de 26 ans (1736).

SOPHIE DE CRUZ entame ses études en chant en France au Conservatoire du Xème arrondissement de Paris auprès d’Éliane Manchet. En 1999, elle s’installe à Montréal et peaufine sa technique auprès de Gabrielle Lavigne et Diana Soviero au Conservatoire de Musique de Montréal, où elle complétera un BAC en interprétation. C’est à l’Université de Montréal, auprès de Rosemarie Landry et de Suzie Leblanc qu’elle complète une maîtrise en interprétation. On a pu l’entendre tenir les rôles de Suzanna des Noces de Figaro, Sylvia de L’Isola Disabitatta de Haydn ou encore Rosalinda de Fledermaus de Strauss. Elle a également eu l’occasion de chanter avec l’orchestre du Conservatoire dans Messe du temps de Guerre de Haydn. À l’université elle se consacre au répertoire de musique de chambre et de musique baroque. On l’entendra alors dans Der Hirt auf dem felsenm, œuvre pour clarinette piano et soprano de F. Schubert, ou encore le Stabat Mater de Scarlatti, accompagnée de l’orchestre baroque de la classe de Margaret Little. Depuis plusieurs années, elle se produit régulièrement à l’opéra de Montréal au sein du chœur. Elle est de plus en plus présente sur la scène montréalaise comme soliste. En septembre 2006, elle participe au concours international de chant Julian Gayarre en Espagne, soutenue par le conseil des arts et de lettres du Québec. Elle se classe en demi-finale. Depuis 2003, Sophie De Cruz est l’animatrice titulaire de l’église Saint-Pierre-Apôtre. Initiatrice de plusieurs projets musicaux elle participe au rayonnement culturel de cette église en y attirant toujours plus de public. C’est avec un grand plaisir qu’elle s’est associée au Chœur de l’Art Neuf pour l’enregistrement d’œuvres de Noël.

JEAN LE BUIS enseigne l’orgue, l’improvisation à l’orgue et la formation auditive au Conservatoire de musique du Québec à Montréal. Il est organiste titulaire et responsable de la musique à la paroisse oblate Saint-Pierre-Apôtre de Montréal depuis 2002. Organiste, compositeur, improvisateur et pédagogue, il essaie de transmettre l’esprit d’un passé musical, tout en ne cachant pas les influences de l’école moderne sur son œuvre, principalement les Bartók, Messiaen et Jehan Alain. Soucieux de l’importance de la musique au sein de la liturgie, il compose fréquemment des œuvres à caractère sacré et privilégie en ce sens une approche moderne de la modalité, héritée de la liturgie catholique. Ses œuvres ont régulièrement été jouées à travers l’Amérique et l’Europe depuis les vingt-cinq dernières années. Jean Le Buis est diplômé des Conservatoires de Montréal et de Rueil-Malmaison (France), où il a obtenu ses Premiers Prix d’orgue sous la direction de Gaston Arel et Marie-Claire Alain. Il a travaillé l’improvisation avec Raymond Daveluy, ainsi que le répertoire espagnol et italien auprès de Montserrat Torrent et Luigi Tagliavini. Premier Prix au Concours John Robb (College Royal Canadien des Organistes) en 1979, il est également lauréat du Concours International de Musique de Rome en 1981. Entendu en concert au Canada et en Europe, Jean Le Buis s’est fait connaître tant par ses interprétations de la musique ancienne que par ses compositions diverses et ses talents d’improvisateur et d’organiste liturgique.

Église Saint-Pierre Apôtre
1201, rue de la visitation
(Coin René-Lévesque et de la Visitation – Métro Beaudry)

Admission : 20$

Renseignements : Jean le Buis : (514) 526-9545 ou sur le site

Imprimer ce texte - Cliquez ici pour recevoir ce texte par courriel