Accueil Jocelyne Tourangeau Sons Changement de programme à l’OSM

Changement de programme à l’OSM

- Imprimer ce texte - Cliquez sur mon nom pour m'envoyer un message

Partagez cette page avec :

Le dimanche 20 mai à 14 h 30

L’Orchestre symphonique de Montréal informe le public d’un changement de programme dans le concert de la série Les Dimanches en musique qui sera présenté le dimanche 20 mai à 14 h 30. Plutôt que d’interpréter le Concerto de Liszt n° 1, le pianiste Lang Lang jouera le Concerto en sol de Ravel.

De plus, Les Préludes de Liszt remplaceront l’Hymne à la France et la « Marche hongroise » de Berlioz qui étaient prévus. Finalement, la Symphonie n° 3
« Héroïque » de Beethoven sera présentée, comme prévu. Le concert est sous la direction de Kent Nagano. Ce concert affiche complet. L’OSM regrette tout inconvénient occasionné par ce changement.

Les Préludes, le troisième poème symphonique de Liszt et son plus connu, présentent plusieurs climats de vie contrastés dont le bonheur, l’inquiétude et la sérénité.

Le Concerto en sol majeur de Ravel a connu un immense succès à travers l’Europe dès sa création. La virtuosité de son écriture pianistique n’y a d’égale que celle de l’orchestre, et en particulier des vents. On y trouve des références à Mozart, à Saint-Saëns et même au jazz. Le deuxième mouvement est célèbre pour sa beauté, laquelle découle de son ambiguïté rythmique, de ses harmonies particulières et de sa riche palette de couleurs alternant entre tensions, plaintes, fluidité, délicatesse et rêverie lointaine…

La Symphonie n° 3 de Beethoven, une œuvre qui fait éclater le cadre de la symphonie classique, devait être dédiée à Napoléon mais, choqué par l’autoglorification impériale, le compositeur a décidé de faire volte-face. D’où le titre final, lors de la gravure de la partition : « Symphonie héroïque, composée pour célébrer le souvenir d’un grand homme ». De même, il remplaça la Marche triomphale que constituait le deuxième mouvement par une Marche funèbre… La dernière variation-coda de l’œuvre, une succession d’accords où les accents de triomphe sont clairement affirmés, devait propager le nom de Beethoven symphoniste dans son pays et à l’étranger, et consacrer sa réputation de génie.

Les Dimanches en musique : Liszt, Ravel et Beethoven
Dimanche 20 mai à 14 h 30, Salle Wilfrid-Pelletier de la Place des Arts

Kent Nagano, chef d’orchestre ; Lang Lang, pianiste

Franz Liszt, Les Préludes
Maurice Ravel, Concerto pour piano en sol majeur
Ludwig van Beethoven,Symphonie n° 3 en mi bémol majeur, opus 55, « Héroïque »

CONCERT COMPLET

Ce concert est présenté par Le Diamant Polar Bear.

L’Orchestre symphonique de Montréal est présenté par Hydro-Québec
en collaboration avec la Banque Nationale

En collaboration avec La Presse

Plus de renseignements sur l’Orchestre symphonique de Montréal sur le site osm.ca

Imprimer ce texte - Cliquez ici pour recevoir ce texte par courriel