Accueil Jocelyne Tourangeau Sons Ce mois-ci à l’OSM

Ce mois-ci à l’OSM

- Imprimer ce texte - Cliquez sur mon nom pour m'envoyer un message

Partagez cette page avec :

PREMIER CONCERT DE L’ANNÉE
AVEC KENT NAGANO et MIDORI
dans le Concerto pour violon de Beethoven et la Symphonie no 9 de Schubert

TOUTE UNE SOIRÉE AVEC ALAIN LEFÈVRE, COMPOSITEUR, INTERPRÈTE ET ANIMATEUR

ALAIN TRUDEL & LE VIOLON SOLO DE L’OSM
RICHARD ROBERTS
dans le Poème de Chausson et la Symphonie no 5 de Prokofiev

L’OSM salue le début de l’année 2011 avec trois programmes complémentaires, dont le premier sera dirigé par Kent Nagano les 5 et 6 janvier. Il y dirigera la Neuvième Symphonie de Schubert, « la Grande ». Lors du même programme, la violoniste Midori fait un retour attendu à Montréal, avec le Concerto de Beethoven considéré comme l’un des plus grands du répertoire. Le chef Alain Trudel dirigera ensuite dans le cadre des Matins symphoniques, la plus populaire des symphonies de Prokofiev, sa grandiose Cinquième. Le premier violon solo de l’OSM, Richard Roberts interprètera le très lyrique Poème de Chausson. Enfin, le 27 janvier, le premier volet de la série Les Grands Québécois propose un programme unique, qui permettra de passer toute une soirée avec Alain Lefèvre à la fois en tant que pianiste, compositeur et animateur.

KENT NAGANO & LA NEUVIÈME DE SCHUBERT
Les Grands Concerts, 5 et 6 janvier à 20h,
salle Wilfrid-Pelletier de la Place des Arts

Kent Nagano, chef d’orchestre
Midori, violon

BEETHOVEN, Concerto pour violon
SCHUBERT, Symphonie no 9 « la Grande »

Depuis ses débuts à l’âge de 11 ans lorsque le chef d’orchestre Zubin Mehta l’introduisit comme invitée surprise au concert de la veille du jour de l’an du Philharmonic de New York en 1982, la violoniste Midori a démontré qu’elle était une musicienne accomplie, novatrice, louée par la critique. « Midori a su marier assurance technique absolue – coups d’archet économes, sonorité concentrée, traits à la virtuosité et à la clarté à couper le souffle – et une lecture intensément dramatique au rubato extrême, tout en portant une attention soutenue à chaque note de la phrase », saluait le Boston Globe. Elle retrouve l’OSM dans le Concerto de Beethoven, œuvre particulièrement lumineuse, dans laquelle le violon devient complice de l’orchestre.

Kent Nagano présentera sa lecture de la Symphonie no 9 de Schubert, dernière œuvre achevée du compositeur, ample et majestueuse. Schumann aurait dit, après avoir entendu la première exécution de l’œuvre, qu’il s’agissait là de la plus grande pièce orchestrale depuis la mort de Beethoven.


ALAIN TRUDEL & LA CINQUIÈME DE PROKOFIEV

Les Matins Symphoniques, 12 janvier à 10h30,
salle Wilfrid-Pelletier

Alain Trudel, chef d’orchestre
Richard Roberts, violon solo de l’OSM

RYAN, Violet Crumble
CHAUSSON, Poème pour violon et orchestre
PROKOFIEV, Symphonie no 5

Directeur musical de l’Orchestre symphonique de Laval, de l’Orchestre national de diffusion, ainsi que premier chef invité du Victoria Symphony, et du Hannaford Street Silver Band, Alain Trudel est l’un des chefs d’orchestre les plus en vus sur la scène musicale canadienne. Récipiendaire du Prix Virginia-Parker, du Grand Prix de l’Académie Charles-Cros (France) et du Prix Heinz-Unger, il dirigera la Cinquième Symphonie de Sergueï Prokofiev. Dernière grande œuvre de la période de guerre de Prokofiev, déjà imprégnée du sentiment de la victoire, elle est animée d’un souffle épique puissant et se veut « l’expression de la grandeur de l’esprit humain » selon le compositeur. En ouverture de programme, il présente Violet Crumble, du compositeur canadien Jeffrey Ryan.

Le premier violon solo de l’OSM depuis 1982, Richard Roberts, interprètera également le Poème d’Ernest Chausson, œuvre concertante de forme assez libre, mélancolique, inspirée d’une nouvelle de Tourgueniev, Le Chant de l’Amour triomphant.
Partenaire de la série : VIA Rail Canada.

ALAIN LEFÈVRE : INTERPRÈTE, COMPOSITEUR ET ANIMATEUR
Les Grands Québécois, 27 janvier à 20 h,
salle Wilfrid-Pelletier

Nathan Brock, chef d’orchestre
Alain Lefèvre, piano
Michel Donato, contrebasse
Paul Brochu, batterie
Richard Savignac, orchestrateur

BOUDREAU, Valse de l’asile pour piano solo et orchestre
BERNSTEIN, Candide, ouverture
GERSHWIN, Concerto pour piano en fa majeur
CHOSTAKOVITCH, « Valse lyrique », extraite de la Suite de Jazz n° 2
DOMPIERRE, Trois préludes (avant-première)
LEFÈVRE, (orch. Savignac): Lyatov
Un ange passe
Dis-moi tout
(avec M. Donato)
Cool Cole (avec M. Donato et P. Brochu)
Philip Black Blue (avec M. Donato et P. Brochu)

Ayant récemment intégré la prestigieuse agence Columbia Artists Management de New York, nommé en novembre dernier « Personnalité internationale de l’année – Radio » par la prestigieuse Association for International Broadcasting, salué une nouvelle fois au dernier Gala de l’ADISQ pour son plus récent disque de compositions Jardin d’images, Alain Lefèvre est l’un des pianistes québécois qui poursuit une carrière internationale.

Ce concert unique en son genre, adoptera la forme d’une émission radio, dans laquelle Alain Lefèvre présentera notamment la valse extraite de la Suite pour orchestre de jazz no 2 de Chostakovitch. Il redeviendra pianiste pour créer trois préludes en avant-première de François Dompierre avant de retrouver l’OSM pour une version piano et orchestre de La Valse de l’asile de Walter Boudreau (thème de l’émission radiophonique qu’Alain Lefèvre anime à Espace musique les dimanches matins) et le Concerto en fa de Gershwin. Nathan Brock, chef assistant de l’OSM, dirigera aussi quelques-unes des compositions d’Alain Lefèvre (en versions orchestrales signées Richard Savignac).

Informations : 514-842-9951 ou 1-888-842-9951 ou www.osm.ca

L’Orchestre symphonique de Montréal est présenté par Hydro-Québec

La saison 2011-2012 est présentée en collaboration avec
Banque Nationale Groupe financier

Imprimer ce texte - Cliquez ici pour recevoir ce texte par courriel