Accueil Jocelyne Tourangeau Lumières Pointe-à-Callière 15 ans de rendez-vous avec l’histoire

Pointe-à-Callière 15 ans de rendez-vous avec l’histoire

- Imprimer ce texte - Cliquez sur mon nom pour m'envoyer un message

Partagez cette page avec :

Jusqu’au 5 juin 2007

Pointe-à-Callière
15 ans de rendez-vous avec l’histoire

Fondé en 1992, Pointe-à-Callière, célèbre cette année son 15e anniversaire. Du 17 mai – jour anniversaire du Musée – au 5 juin 2007, une série d’activités et d’événements seront offerts afin de souligner les quinze ans d’un Musée qui conjugue des siècles d’histoire au passé, au présent et au futur.

Quinze ans seulement et une feuille de route impressionnante : fouilles archéologiques révélant sans cesse de nouvelles traces des débuts de Montréal, expositions nationales et internationales, spectacles, animations, fêtes à saveur historique, jeux virtuels, programmes éducatifs, colloques, publications…

Un Musée né d’un formidable chantier archéologique

C’est en 1989 que des archéologues découvrent près de la place Royale les vestiges du premier cimetière catholique français qui avait été aménagé aux portes du fort Ville-Marie… Sur la clôture du chantier de fouille, un nom bientôt, est écrit : « POINTE-À-CALLIÈRE ». Car, on en est certain désormais, c’est là que se trouvait la pointe de terre où Maisonneuve, Jeanne Mance et leurs compagnons accostèrent en 1642 pour fonder Montréal – et où le chevalier Louis-Hector de Callière, 3e gouverneur de Montréal, fit construire son « château »vers 1695.

C’est ainsi que le 17 mai 1992 – 350 ans jour pour jour après la fondation de Montréal par Maisonneuve et Jeanne Mance – Pointe-à-Callière a ouvert ses portes, offrant aux visiteurs la chance extraordinaire de voir d’authentiques vestiges archéologiques des premières heures de Montréal. Chance que bien peu de villes dans le monde connaissent. Chaque été, grâce à l’École de fouilles archéologiques de Pointe-à-Callière, de nouvelles traces de l’histoire de Montréal sont mises au jour.

Un Musée bien ancré dans son milieu

Depuis toutes ces années, Pointe-à-Callière anime le Vieux-Montréal en offrant des événements populaires, imaginatifs et formidablement conçus. Les Symphonies portuaires, le Rendez-vous des cultures, le Marché public dans l’ambiance du 18e siècle, métamorphosent chaque fois la place Royale et les rues voisines, au grand plaisir de dizaines de milliers de familles. Cette année, une nouvelle activité extérieure s’ajoute en mai à l’occasion du 15e anniversaire : Histoires gourmandes, les douceurs de Montréal.

Pointe-à-Callière, musée de Montréal et… des Montréalais

« Faire aimer et connaître Montréal ». L’énoncé de mission du Musée débute par ces mots simples et beaux. Voilà 15 ans déjà qu’il tient sa promesse en offrant un spectacle multimédia sur l’histoire de Montréal, des expositions permanentes où même le lieu devient sujet d’exploration, des expositions temporaires qui font redécouvrir le quartier, décoder le génie urbain, explorer le passé de la ville… jusque dans ses dessous les plus surprenants! Rappelons quelques titres d’événements qui ont contribué à faire aimer Montréal : Saint-Laurent, la Main de Montréal, Bannique, baguette, bagels – Les pains de Montréal, Les Iroquoiens du Saint-Laurent, peuple du maïs, Rêves et réalités au canal de Lachine, Lumières sur le Vieux-Montréal. Et bien sûr, l’exposition permanente Les amours de Montréal qui continue de ravir les cœurs.

Un Musée qui aime aussi faire voyager ses visiteurs

Au fil des ans, Pointe-à-Callière a réussi à acquérir une reconnaissance internationale importante. Parmi la soixantaine de prix d’excellence qu’il s’est mérités neuf d’entre eux sont des prix internationaux, dont le prestigieux prix de l’Archaeological Institute of America (AIA) en 2007. Cette notoriété lui a permis de réaliser des partenariats avec les plus grands musées du monde : à Paris, Rome, Tokyo, Jérusalem, Mexico, Washington… Et ainsi d’offrir aux visiteurs de merveilleux voyages à travers le temps et l’espace : des expositions exceptionnelles, comme L’archéologie et la Bible – Du roi David aux manuscrits de la mer Morte (Israël), Premier or du monde, secrets anciens (Bulgarie) et Japon (Japon).

Un Musée pour les jeunes

Dès son ouverture, le Musée a mis sur pied des programmes éducatifs aussi joyeux et interactifs qu’instructifs. Aujourd’hui, chaque année, 60 000 jeunes – de la garderie jusqu’au 2e cycle du secondaire – apprivoisent leur archéologie, leur histoire! Deux bourses d’études Pointe-à-Callière Pratt & Whitney Canada encouragent même la relève au niveau universitaire.

Un Musée qui a de l’avenir

Pointe-à-Callière a des souhaits pour son 15e anniversaire : d’abord continuer à se développer en synergie avec les Montréalais, accroître les liens avec les nouveaux arrivants, multiplier les partenariats et surtout réaliser son projet d’expansion.

15 ans ça se fête !

Une quinzaine d’activités et de privilèges vous attendent Sur le Web. Faites l’histoire et participez au Grand blogue de Pointe-à-Callière, ou encore, visitez l’exposition virtuelle 15 ans à l’affiche et votez. Tous à la place Royale les 26 et 27 mai pour Histoires gourmandes, les douceurs de Montréal, un événement festif et gratuit. Puis le 5 juin, la grande exposition de l’été vous accueille Premières Nations, collections royales de France. Venez admirer l’une des plus belles collections au monde d’objets amérindiens, en provenance du musée du quai Branly à Paris. Aussi assistez à des visites, des conférences et bénéficiez de rabais intéressants à la Boutique du Musée et au Musée.

Pointe-à-Callière, musée d’archéologie et d’histoire de Montréal
350, place Royale
Vieux-Montréal (Québec) H2Y 3Y5
Tél. (514) 872-9150

Visitez leur site pacmusee.qc.ca

Le Musée est subventionné par la Ville de Montréal.

Imprimer ce texte - Cliquez ici pour recevoir ce texte par courriel