Accueil Jocelyne Tourangeau Lumières Mots et paroles

Mots et paroles

- Imprimer ce texte - Cliquez sur mon nom pour m'envoyer un message

Partagez cette page avec :

Du 25 au 29 avril 2007

Mots et paroles de
Wallonie-Bruxelles au Festival Metropolis bleu

Dans le cadre d’une tribune exceptionnelle consacrée aux auteurs de Wallonie-Bruxelles, Malika Madi, François Emmanuel et Bernard Tirtiaux participeront aux multiples activités de la 9e édition du Festival littéraire international de Montréal Metropolis bleu qui se tiendra à l’hôtel Delta Centre-ville, du 25 au 29 avril 2007.

Lors du Festival, les auteurs belges francophones s’associeront à diverses activités littéraires (ateliers de prose et d’écriture, lectures et rencontres littéraires) dont l’horaire peut être consulté sous metropolisbleu
Ils participeront en outre à une table ronde nommée Littératures de Wallonie-Bruxelles portant sur la spécificité et la diversité de la prose belge francophone. L’activité se tiendra samedi le 28 avril à 12h30 dans la Verrière de l’hôtel Delta Centre-ville (777, rue University),

D’origine algérienne, Malika Madi anime des ateliers d’écriture en Wallonie et à Bruxelles et se consacre à son travail d’auteure. À ce titre, elle a deux romans à son crédit. Nuit d’encre pour Farah, paru aux Éditions du Cerisier en 2000 et récipiendaire du Prix de la Première Oeuvre décerné par la Communauté française de Belgique, raconte le quotidien d’une jeune adolescente issue de l’immigration dans les années 80 en Belgique. Les silences de Médéa, publié chez Labor en 2003, relate le parcours d’une jeune enseignante algérienne qui vit un islam serein jusqu’au jour où le terrorisme intégriste frappe son village. Exempts de dénouements heureux, les romans de l’auteure ont pour thèmes majeurs la difficulté de concilier deux cultures, les difficultés des jeunes issus de l’immigration et le poids des traditions sur la condition des femmes d’Afrique du Nord.

Après des études de médecine, François Emmanuel s’intéresse d’abord à la poésie et au théâtre. Un séjour de plusieurs mois au Théâtre Laboratoire de Jerzy Grotowski sera déterminant pour la suite de son travail d’écriture. A partir de là, il en vient progressivement à l’écriture de romans souvent graves, parfois légers, selon deux veines qui lui sont propres, qualifiées parfois «d’été» ou «d’hiver». Parmi ses derniers romans, La Passion Savinsen a obtenu le Prix Rossel et `La Question Humaine a été traduite dans une dizaine de langues et adaptée au cinéma. François Emmanuel partage aujourd’hui son temps entre l’écriture et son métier de psychothérapeute. Il est membre de l’Académie de Langue et de Littérature françaises de Belgique. Le dernier titre de sa bibliographie est Là-bas (Éditions Esperluette, 2006), inspiré par le Sonnet 43 de William Shakespeare. Paraîtra en 2007 Chants de noce aux Éditions du Seuil.

Maître verrier de renom, sculpteur et comédien, Bernard Tirtiaux est aussi l’auteur d’une œuvre littéraire qui va du roman aux poèmes en passant par la chanson et le théâtre. Ses romans les plus connus, tant en Belgique qu’à l’étranger, sont Le passeur de lumière (Denoël, 1993; Folio, 1995), couronné par plusieurs prix, dont le Prix « Lire Elire » et le Prix des lycéens 1995, et Les sept couleurs du vent (Denoël, 1995; Folio, 1997), lauréat du Prix des auditeurs de la RTBF et du Prix de la Bibliothèque centrale du Hainaut. Sa plus récente œuvre romanesque est Pitié pour le mal(Jean-Claude Lattès, 2006), une histoire de fraternité, d’amitié et d’apprentissage de la vie sur fond de guerre où deux jeunes frères effectuent un périple à travers la Belgique puis l’Allemagne afin de récupérer leur cheval volé par des soldats du IIIe Reich.

La présence de ces trois auteurs de Wallonie-Bruxelles au Québec est rendue possible via le soutien du Commissariat général aux Relations internationales de la Communauté française de Belgique et de la Délégation Wallonie-Bruxelles au Québec. Depuis maintenant 25 ans, cette dernière représente la Communauté française et la Région wallonne de Belgique auprès du gouvernement du Québec. Elle a pour mission de mieux faire connaître aux Québécois toute la diversité de la Wallonie et de Bruxelles et de dynamiser les partenariats qui se nouent entre les deux communautés.

Imprimer ce texte - Cliquez ici pour recevoir ce texte par courriel