Accueil Jocelyne Tourangeau Lumières L’IDIOT au TNM

L’IDIOT au TNM

- Imprimer ce texte - Cliquez sur mon nom pour m'envoyer un message

Partagez cette page avec :

L’Idiot

Une création d’Étienne Lepage et Catherine Vidal
d’après le roman de FIODOR DOSTOÏEVSKI
Texte ÉTIENNE LEPAGE
Mise en scène CATHERINE VIDAL

TNM → 20 mars au 14 avril 2018

Adapter à la scène L’Idiot de Dostoïevski, le chef-d’oeuvre absolu de la littérature russe, est un défi audacieux que la metteure en scène Catherine Vidal et l’auteur Étienne
Lepage ont souhaité partager et relever avec toute la fougue que soulève ce roman. Faisant son entrée au TNM, ce duo créatif a composé avec des personnages habités par
des passions démesurées, des figures intemporelles plus grandes que nature. Evelyne Brochu, Francis Ducharme et Renaud Lacelle-Bourdon, entourés d’une distribution mêlant jeunes artistes et comédiens aguerris, forment un trio de protagonistes aussi puissant qu’émouvant, pris au cœur d’un tourbillon de sentiments, dans une société dont l’auteur dénonce l’hypocrisie et le matérialisme.

L’Idiot
UNE GRANDE HISTOIRE
Sans un sou, malade (il est, comme son auteur, épileptique), le prince Mychkine regagne la Russie après plusieurs années passées en Suisse à se soigner. On dit de lui que sa bonté n’a point de limites, qu’elle frôle parfois la naïveté ou pire, l’idiotie. Mais il est capable de lire dans le coeur des gens, posant un regard ultrasensible autour de lui.
Malgré lui, il est mêlé à un projet de mariage entre Nastassia Filippovna, une jeune femme fascinante qui cache un terrible secret, et Gania Ivolgine, le secrétaire du général Épanchine.

On comprend vite que le mariage en est un d’intérêt pour le prétendant, plus captivé par la dot que par la jeune femme. Un soir, l’exalté Rogojine, ami de Mychkine et amoureux de Nastassia, tente d’acheter la jeune femme. Sensible au désespoir de Nastassia et voulant la sauver, le prince Mychkine accepte de l’épouser mais, se jugeant indigne de ce mariage, Nastassia s’enfuit tout de même avec Rogojine. L’issue de ce chassé-croisé sera tragique…

UNE VIE DE ROMAN
Joueur compulsif criblé de dettes, militaire et ancien bagnard devenu gloire nationale, Dostoïevski a vécu une existence romanesque dont il s’est inspiré pour écrire ses livres. Il est avec Tolstoï un des piliers de la littérature russe contemporaine. Son œuvre est Immense et surtout, immensément populaire. Crime et châtiment, Les Frères Karamazov, Les Possédés, Les Démons, par les multiples adaptations qu’ils ont connues au cinéma
et au théâtre dans le monde entier, sont devenus des histoires mythiques. Dans L’Idiot, Dostoïevski met en lumière le manque de vérité et de sincérité que le personnage du Prince Mychkine symbolise par sa personnalité simple et honnête.

UN TANDEM ARTISTIQUE AUDACIEUX
Cette création de L’Idiot est un événement exceptionnel : d’abord par la rareté de
Dostoïevski sur nos scènes, mais surtout, par l’équipe artistique ici réunie par Lorraine Pintal. Catherine Vidal est la lauréate de la Bourse Jean-Pierre Ronfard qui offre une résidence bisannuelle de mise en scène au TNM. Quant à Étienne Lepage, il s’est vu
remettre la bourse Jean-Louis Roux pour travailler à l’adaptation et à l’écriture. Tous deux ont ainsi pu développer ensemble une vision contemporaine et très ancrée de l’oeuvre, en phase avec le monde actuel. C’est avec l’adaptation et la mise en scène du Grand Cahier que Catherine Vidal s’est fait connaître du grand public. Sa sensibilité et sa précision ont fait merveille dans les mises en scène de textes exigeants tels que Des couteaux dans les poules de David Harrower, ou Avant la retraite de Thomas Bernhard. Étienne Lepage, auteur à la plume singulièrement aiguisée, est bien connu des spectateurs de théâtre grâce aux pièces Rouge Gueule, L’Enclos de l’éléphant, Toccate et fugue, ainsi que
par ses collaborations avec le chorégraphe Frédérick Gravel. Complices et amis de
longue date, Lepage et Vidal ont plusieurs fois collaboré, notamment pour Robin et Marion, d’après une pastorale du 13e siècle, ou encore pour le spectacle de
marionnettes Le Coeur en hiver du Théâtre de l’OEil, tiré d’un conte d’Andersen.
Catherine Vidal a réuni une équipe solide, soudée et engagée autour de cette parole puissante. Autour de Renaud Lacelle-Bourdon en prince Mychkine, Evelyne Brochu en Nastassia et Francis Ducharme en Rogojine, évolue une distribution composée de
jeunes artistes et d’acteurs à l’impressionnante feuille de route : Paul Ahmarani,
Frédéric Blanchette, Henri Chassé, Macha Limonchik et Paul Savoie donnent la réplique à David Strasbourg, Rebecca Vachon, Simon Lacroix et Dominique Leclerc.

Au pari fou de monter L’Idiot sur la scène du TNM s’ajoute celui d’accueillir dans cette
aventure une équipe aussi jeune et aussi talentueuse. Une aventure qui n’est pas étrangère à la beauté du geste. Car, comme le dit le prince Mychkine, c’est la beauté qui sauvera le monde…

AU THÉÂTRE DU NOUVEAU MONDE
84 rue Sainte-Catherine Ouest

Réservations 514.866.8668 ou http://www.tnm.qc.ca

 

Imprimer ce texte - Cliquez ici pour recevoir ce texte par courriel