Accueil Jocelyne Tourangeau Lumières LES CHAISES d’Eugène Ionesco au TNM

LES CHAISES d’Eugène Ionesco au TNM

- Imprimer ce texte - Cliquez sur mon nom pour m'envoyer un message

Partagez cette page avec :

LES CHAISES

Texte EUGÈNE IONESCO
Mise en scène FRÉDÉRIC DUBOIS

Coproduction Théâtre du Nouveau Monde et Théâtre des Fonds de Tiroirs
Distribution JASMINE DAIGNEAULT, ALEX-AIMÉE MARTEL, ROSALIE PAYOTTE, JEAN-FRANÇOIS GUILBAULT, MONIQUE MILLER, GILLES RENAUD

La rencontre au sommet de deux grands acteurs qui jouent un texte admirable : voici Les Chaises, une comédie dramatique d’Eugène Ionesco. Pour cet ultime rendez-vous de la saison 2017–2018 au TNM, le metteur en scène Frédéric Dubois a réuni Monique Miller et Gilles Renaud pour interpréter des personnages bouleversants qui posent les questions existentielles qui nous hantent. Deux rôles hors du commun, pour deux interprètes qui ne le sont pas moins, dans un univers où le réel et l’irréel se confondent. Un duo qui promet d’être inoubliable.

UNE PIÈCE ESSENTIELLE

Ils sont deux, ils sont vieux. Ils vivent ensemble depuis toujours sur une île battue par les vents. Leur vie est faite de petits rituels, de rengaines qu’ils ressassent. Avant de mourir, le Vieux a un message à livrer à l’humanité. Aussi, il a convié une foule de personnages à venir l’écouter. Au fur et à mesure que les invités arrivent, la Vieille les installe sur une chaise. Tous attendent l’Orateur qui doit faire le discours. Bientôt, les chaises envahissent tout l’espace. Les invités viendront-ils ? Que dira l’Orateur ?

Comme toujours chez Ionesco, le tragique côtoie le comique, l’illusion flirte avec l’humour noir. Auteur majeur du théâtre du 20e siècle, considéré comme un des représentants du théâtre de l’absurde, Ionesco a écrit une œuvre unique et inclassable, désobéissant aux règles et se jouant des mots, des situations, de la réalité. Ses pièces sont traduites et jouées dans le monde entier. Il est également l’auteur de nombreux essais et de journaux intimes où il consignait ce qui ne lui arrivait pas…

Les Chaises est sa quatrième pièce, écrite alors qu’il a 41 ans, en 1952. Elle aborde des thèmes récurrents dans l’oeuvre du dramaturge, des obsessions universelles : l’absurdité de la vieillesse, le sens de l’existence, les espoirs inassouvis. Mais, sous sa plume, dans une langue admirablement belle, tout se distord et prend une autre dimension, entre rêve et réalité…

UN TÊTE-À-TÊTE EXCEPTIONNEL

Monique Miller et Gilles Renaud sont d’immenses figures du théâtre, de la télévision et du cinéma, et ils ont plusieurs fois joué ensemble. Tous deux habités par une passion qui ne ternit pas avec l’âge, ils prennent à bras-le‑corps ces personnages complexes, fascinants que sont les Vieux, réalisant ce qu’il serait trop convenu d’appeler une prouesse d’acteur. C’est plutôt le résultat d’un long cheminement, un impressionnant travail sur le texte qui a été mené avec Frédéric Dubois, depuis presque un an. Une lente maturation, nécessaire pour aborder ces rôles particulièrement exigeants.

Frédéric Dubois est l’actuel directeur artistique de la section française de l’École nationale de théâtre du Canada et directeur du programme d’interprétation. Son parcours de metteur en scène est étroitement lié à l’oeuvre d’Ionesco qu’il fréquente depuis ses tout débuts : que ce soit comme comédien au Conservatoire d’art dramatique de Québec, avec sa compagnie Le Théâtre des Fonds de Tiroirs ou au Théâtre du Périscope alors qu’il était directeur artistique. Sur sa feuille de route s’alignent Jacques ou la soumission, suivi de L’avenir est dans les oeufs, Exercices de diction française pour étudiants américains et la très célèbre Cantatrice chauve. En 2013, il a fait son entrée au TNM avec la remarquable mise en scène du Roi se meurt. De cette production, on se souvient aussi de l’éblouissante scénographie d’Anick La Bissonnière, un grand miroir en fond de scène qui permettait une mise en abyme vertigineuse.

Pour Les Chaises, metteur en scène et scénographe ont retrouvé leur connivence professionnelle. Ensemble, ils ont construit un espace, dans le plaisir mutuel de la recherche et du brassage d’idées, pour arriver à l’épure, au centre de la démarche d’Anick La Bissonnière. On retrouve également l’inspirante conceptrice de costumes Linda Brunelle. Pour le metteur en scène, il est important de poursuivre avec la même équipe de concepteurs la réflexion qui les animait lors du travail sur Le roi se meurt, axée autour des thématiques chères à Ionesco : l’absurde et la mort.

Les Chaises, c’est la réunion de deux monstres sacrés de la scène, portant un texte ludique et tragique à la fois, amusant et émouvant, qui s’interroge sur le sens de la vie. Un moment de théâtre unique, tout simplement.

LES CHAISES
Du 8 mai au 2 juin 2018
Mardi 19 h 30
Mercredi au vendredi 20 h
Samedi 15 h et 20 h

AU THÉÂTRE DU NOUVEAU MONDE
84 rue Sainte-Catherine Ouest
Réservations 514.866.8668 ou http://www.tnm.qc.ca

Imprimer ce texte - Cliquez ici pour recevoir ce texte par courriel