Accueil Jocelyne Tourangeau Lumières Le Festival TransAmériques commence aujourd’hui!

Le Festival TransAmériques commence aujourd’hui!

- Imprimer ce texte - Cliquez sur mon nom pour m'envoyer un message

Partagez cette page avec :

Le FTA débute aujourd’hui!

Le Festival TransAmériques vous transporte loin du déjà-vu! Grâce à des chorégraphes d’expérience, des auteurs réputés, des metteurs en scène acclamés, des performeurs qui ont déjà foulé les scènes du monde mais aussi des figures nouvelles, encore inconnues, dont le parcours force l’admiration.

Entre autres spectacles à ne pas rater en début de Festival :

 

6 & 9 – spectacle d’ouverture
23 au 25 mai
Place des Arts, Théâtre Jean-Duceppe
Durée : 1h15

 

Un programme-double représentant magnifiquement l’avant-garde chinoise contemporaine : 6 et 9 rendent hommage au potentiel et à la persévérance du corps humain. Deux courtes pièces éblouissantes, raffinées avec respectivement 6 et 9 danseurs virtuoses.

Le Chinois Tao Ye a fondé TAO Dance Theater en 2008 à seulement 22 ans. Il en a aujourd’hui 31.

Il a présenté ses œuvres dans plus de 40 pays sur 5 continents, dont aux mythiques Lincoln Center de New York et Sydney Opera House.

La compagnie collabore avec le milieu de la mode et de la haute couture, notamment avec Yamamoto, Adidas et Vogue.

 

Kings of War
24 au 27 mai
Théâtre Denise-Pelletier
Durée : 4h30

 

Dans Kings of War, un spectacle encensé depuis sa création à Vienne en juin 2015, le maitre belge injecte fureur et éclat à Henri V, Henri VI et Richard III, trois souverains dans la tempête du pouvoir, issus de la même dynastie que la reine Élizabeth II nous gouverne, ici et maintenant.

Huit ans après les sensationnelles Tragédies romaines, Ivo van Hove déploie à nouveau sa redoutable machine théâtrale avec une autre trilogie shakespearienne.

La plus importante production que le FTA ait reçu à Montréal depuis 2001.

Une pièce acclamée par les médias internationaux, un théâtre exaltant porté par quatorze comédiens fulgurants et cinq musiciens live. Du grand art.

 

Dark Field Analysis
25 au 27 mai
Théâtre Prospero
Durée : 1 h

 

Deux hommes se rencontrent, dansent, chantent. Hommes ou machines ? Le chorégraphe Jefta van Dinther développe un monde d’une beauté crépusculaire.

Pour une première fois à Montréal, l’occasion de découvrir une voix forte de la chorégraphie contemporaine scandinave.

Dark Field Analysis tire son nom de la médecine alternative qui utilise la microscopie pour diagnostiquer les anomalies corporelles provenant du sang. Ici, le sang sert d’analogie pour regarder à l’intérieur de soi.

Jefta van Dinther a déjà fait une incursion dans l’univers du vidéoclip comme chorégraphe et interprète avec les chanteurs Röyksopp et Robyn.

Festival TransAmériques
23 mai au 7 juin 2018
http://www.fta.ca

Imprimer ce texte - Cliquez ici pour recevoir ce texte par courriel