Accueil Jocelyne Tourangeau Lumières Le Festival des Arts de Saint-Sauveur

Le Festival des Arts de Saint-Sauveur

- Imprimer ce texte - Cliquez sur mon nom pour m'envoyer un message

Partagez cette page avec :

FESTIVAL DES ARTS DE SAINT-SAUVEUR

Du 27 juillet au 6 août 2017, place à la 26e édition du Festival des Arts de Saint-Sauveur

 

SOUS LA DIRECTION ARTISTIQUE DE GUILLAUME CÔTÉ  

L.A. Dance Project, les Grands Ballets Canadiens ainsi que le couple Raine Maida et Chantal Kreviazuk seront notamment de l’événement

Le Festival des Arts de Saint-Sauveur présente dès le 27 juillet prochain sa 26e saison, la troisième sous la direction artistique de Guillaume Côté. Considéré comme l’un des meilleurs danseurs de ballet au monde, également compositeur, chorégraphe et musicien, le directeur a de nouveau tout mis en œuvre afin d’accueillir à Saint-Sauveur des créations de chorégraphes et compositeurs de renom, servies par des interprètes étoiles de la scène nationale et internationale. Événement devenu incontournable pour les amoureux de la danse, le FASS propose une édition 2017 toute en émois, surprises et découvertes avec une programmation aussi variée qu’éclatante. Mentionnons la venue des fameux auteurs-compositeurs-interprètes Raine Maida (Our Lady Peace) et Chantal Kreviazuk qui donneront le coup d’envoi du Festival sous le Grand Chapiteau le 27 juillet. Unis sur scène et dans la vie, ils présenteront leur projet Moon vs Sun qui associe la force de leurs chansons à la créativité de jeunes chorégraphes. L’anniversaire de Montréal, métropole reconnue pour son foisonnement culturel, sera dûment souligné par le retour attendu des Grands Ballets Canadiens à Saint-Sauveur. De plus, on donnera au public l’occasion de découvrir des artistes qui suscitent l’engouement sur la scène internationale, avec la venue de L.A. Dance Project, laboratoire de création exceptionnel dirigé par Benjamin Millepied, qui se produira pour la première fois en sol québécois. La Compagnie Hervé Koubi présentera son très acclamé Ce que le jour doit à la nuit alors que ProArteDanza, l’une des meilleures compagnies de danse contemporaine au pays, revient après un passage remarqué en 2014. La création occupant une place importante au Festival, on offrira en première mondiale deux œuvres de jeunes chorégraphes : Rose de Jéricho qui témoigne de la vivacité incisive d’Andrew Skeels et Threesixnine de la compagnie Tentacle Tribe qui redéfinit la danse de rue avec son hip-hop conceptuel. Finalement, citons des spectacles fort courus qui sont rapidement devenus les piliers du Festival : le concert de l’Orchestre Métropolitain, qui fera de nouveau vibrer les mélomanes, et les Soirées des étoiles où s’exécutera Guillaume Côté, entouré de vedettes de la danse internationale. Histoire de clôturer l’événement en beauté !    « Après une année passée à élaborer une programmation à la hauteur de celle de notre 25e anniversaire, je suis ravi de vous offrir une nouvelle édition étincelante et diversifiée. Vous y verrez d’importantes compagnies qui ne sont jamais venues au Québec et des artistes d’ici qui ont été remarqués sur la scène internationale pour leur talent et leur originalité. Notre festival est devenu un fleuron de la vie culturelle dont la réputation s’étend bien au-delà des Laurentides, grâce à l’appui indéfectible de généreux donateurs, la collaboration de loyaux partenaires et le dévouement de nombreux bénévoles. Je leur suis extrêmement reconnaissant, ainsi qu’au public fidèle, ouvert et curieux dont les témoignages d’appréciation chaleureux m’inspirent et me permettent d’envisager l’avenir avec optimisme et enthousiasme. » — Guillaume Côté, directeur artistique.

COUP D’ŒIL SUR LA PROGRAMMATION DE CETTE ÉDITION QUI SE TIENDRA DU 27 JUILLET AU 6 AOÛT 2017 :

Moon vs Sun : Raine Maida et Chantal Kreviazuk

JEUDI 27 JUILLET, 20 H, GRAND CHAPITEAU, PRÉSENTÉ PAR HYDRO-QUÉBEC

« Il y avait une ouverture et une vulnérabilité dans leur spectacle auxquelles je ne m’attendais pas. Ils ont raconté des anecdotes personnelles, interagi avec le public et se sont moqués du mariage, créant une atmosphère chaleureuse et nostalgique. »

Lithium Magazine, Toronto

“Raine Maida and Chantal Kreviazuk entertained a packed house with their beautiful musicianship and even some surprising comedic talents.” Toronto Music Review

Il est leader du groupe rock Our Lady Peace et artiste solo. Elle est chanteuse et pianiste très réputée. Ces deux artistes, qui forment un couple parmi les plus influents de la scène musicale canadienne, mènent chacun de leur côté une formidable carrière, récompensée par plusieurs prix Juno. Raine Maida et Chantal Kreviazuk sont enfin réunis sur scène amorçant une nouvelle aventure qui s’annonce exaltante. Entourés de leurs musiciens, lui à la guitare, elle au piano, ils accordent leurs magnifiques voix et leurs sentiments pour une expérience intense à laquelle participeront également de jeunes chorégraphes montréalais, instaurant un dialogue fécond entre musique et danse. Une soirée hors du temps. 

ProArteDanza

VENDREDI 28 JUILLET, 20 H, GRAND CHAPITEAU, PRÉSENTÉ PAR TICKETPRO

« Un double programme enthousiasmant. » Now, Toronto   “Arguably the best small-scale contemporary ballet company in Canada.” The Globe and Mail, Toronto

« La passion en scène ». Voilà le mot d’ordre de cette compagnie novatrice, fondée à Toronto en 2004 par Roberto Campanella, ancien danseur du Ballet national du Canada. Tout un programme ! Mêlant allègrement ballet et danse moderne, ProArteDanza souhaite jeter des passerelles entre générations, disciplines et visions artistiques avec des spectacles athlétiques et dynamiques, livrés avec brio par une distribution épatante. De retour à Saint-Sauveur après un passage remarqué en 2014, ProArteDanza réserve un doublé jubilatoire : Diversion de Robert Glumbeck, chorégraphe résident de la compagnie, une œuvre « au rythme endiablé et magnifique » (Plank Magazine) et Fearful Symmetries de Campanella, une plongée au cœur de la frénésie de la vie contemporaine, sur la musique de John Adams.

Compagnie Hervé Koubi

SAMEDI 29 JUILLET, 20 H, GRAND CHAPITEAU, PRÉSENTÉ PAR NYMARK

« Une première américaine remarquable. […] Ce que le jour doit à la nuit est une fusion époustouflante d’acrobatie, de gymnastique, de breakdance, de danse moderne et de ballet. » Washington Post

“If Ce que le jour doit à la nuit is what happens when Koubi goes to Algeria, he should go there again.” The Boston Globe

La révélation tardive de ses origines a mené le chorégraphe français Hervé Koubi aux sources de sa propre histoire, en Algérie, le pays de ses ancêtres. Ce que le jour doit à la nuit raconte sa fascinante quête identitaire, faite d’enchevêtrement et de tissage complexe, à laquelle douze danseurs de rue algériens et burkinabés, ses « frères retrouvés », prêtent corps. D’une rare authenticité, ils font feu de tout bois, éblouissants d’énergie et de technique. Sur des musiques d’Orient et d’Occident, un fabuleux voyage en clair-obscur, tissant les fils qui nous unissent.

Orchestre Métropolitain

DIMANCHE 30 JUILLET, 18 H, GRAND CHAPITEAU, PRÉSENTÉ PAR LA FONDATION ROASTER

« Le public de la Maison Symphonique a applaudi longuement la performance d’hier dans une standing ovation encore une fois très méritée. » SORS-TU.CA, Montréal  ‘‘The orchestra was rewarded with a rousing ovation and an open invitation to return to Toronto any time.” Toronto Star

Vivre la musique. Tel est le credo de l’Orchestre Métropolitain dont la présence au Festival de Saint-Sauveur est devenue une belle tradition, au grand bonheur des mélomanes de la région. Au programme, trois pièces musicales, sous la houlette du chef invité Nicolas Ellis, étoile montante de la direction d’orchestre : Les Hébrides de Mendelssohn, une œuvre qui traduit les impressions ressenties par cet infatigable voyageur en visitant la spectaculaire grotte de Fingal, en Écosse ; La Tempête de Tchaïkovski, une fantaisie symphonique d’après Shakespeare, à la fois grandiose et paisible ; et enfin, La Pastorale, l’une des plus célèbres symphonies de Beethoven. Une soirée de rêve dans le cadre champêtre de Saint-Sauveur.

L.A. Dance Project

MERCREDI 2 AOÛT, 20 H, GRAND CHAPITEAU

« Benjamin Millepied sait choisir ses interprètes, tous virtuoses, différents, épatants. » Le Monde, Paris   “Eight dancers move through numerous patterns where “everything is unexpected, and everything feels serendipitously right.” The New York Times

Enfant chéri de la scène internationale, au sommet de sa carrière entre le New York City Ballet et l’Opéra de Paris, Benjamin Millepied se consacre désormais au L.A. Dance Projet, collectif fondé en 2012. Ce véritable laboratoire de création internationale allie une extraordinaire vitalité classique à une audace contemporaine. Autour de trois duos issus du répertoire de Martha Graham, figure emblématique de la danse moderne américaine, Millepied propose Murder Ballades de Justin Peck, chorégraphe résident du New York City Ballet, et deux de ses créations : le tout nouveau duo In Silence We Speak et Hearts & Arrows, une œuvre étincelante sur la musique de Philip Glass. Du grand art !

Une soirée de premières : Skeels Danse et Tentacle Tribe

JEUDI 3 AOÛT, 20 H, GRAND CHAPITEAU, PRÉSENTÉ PAR HYDRO-QUÉBEC

« Skeels, c’est une haute singularité, une liberté et un travail sans esbroufe. » Le Monde, Paris   “Founded just four years ago by Elon Höglund and Emmanuelle Lê Phan, Montreal-based Tentacle Tribe must already be considered among the city’s important artistic forces.” The Gazette, Montreal

Place à la création avec ce programme double de premières mondiales, à découvrir sans attendre ! Américain établi à Montréal, danseur au parcours atypique, Andrew Skeels crée aujourd’hui son propre langage, mû par une insatiable curiosité et un grand amour de la danse. À Saint-Sauveur, il réserve Rose de Jéricho, une création pour sept danseurs de tous les horizons, inspirée par la résilience de cette plante du désert qui incarne à ses yeux la lutte pour la survie et contre l’adversité. Une danse porteuse d’espoir, sinueuse, élaborée et gracieuse, telle une rose de Jéricho, fruit d’une collaboration avec la compositrice Susan Deyhim et le scénographe Wilber Tellez. En deuxième partie, Tentacle Tribe décline dans Threesixnine d’infinies variations complexes pour six corps comme autant de myriapodes tentaculaires, influencées par la géométrie, l’origami et la magnificence du chiffre 3.

Les Grands Ballets

VENDREDI 4 AOÛT, 20 H, GRAND CHAPITEAU, PRÉSENTÉ PAR MANOIR

« Ce programme est pour moi la meilleure manière d’amorcer une nouvelle aventure avec Les Grands Ballets Canadiens de Montréal et c’est un grand privilège de le partager avec le public chaleureux du FASS. » Ivan Cavallari, directeur artistique

Pour marquer leur sortie inaugurant le mandat d’Ivan Cavallari à la barre de la compagnie et leur retour à Saint-Sauveur après 15 ans d’absence, Les Grands font les choses en grand avec un programme éclectique réunissant des œuvres de chorégraphes renommés et d’artistes émergents. Falling Angels de Jiří Kylián est un morceau de choix hypnotisant pour huit danseuses, sur l’extraordinaire musique de Steve Reich. La jeune fille et la mort de Stephan Thoss (extrait), tête d’affiche du ballet allemand, réflexion existentielle sur le cycle de la vie, est une invitation à vivre, aimer et danser passionnément. Enfin, Ballet 101 d’Éric Gauthier, un favori du Festival, est un solo humoristique sur un cours de ballet classique en accéléré, et Spectre, une création de Marwik Schmitt, chorégraphe prometteur de la relève allemande, termine la soirée. Plaisir et émotions garantis !

La Soirée des étoiles

SAMEDI 5 AOÛT À 20 H ET DIMANCHE 6 AOÛT À 18 H, GRAND CHAPITEAU, PRÉSENTÉ PAR KEVRIC

Une palette de danseurs étoiles, issus du Ballet national du Canada, de l’English National Ballet et du Ballet de Stuttgart, ainsi que quelques danseurs indépendants participeront à ces deux soirées éblouissantes, une tradition du Festival des Arts de Saint-Sauveur. Ce rendez-vous annuel unique associe solos et pas de deux extraits des plus prestigieux ballets classiques à des œuvres chorégraphiques issues d’un répertoire plus contemporain. Entre autres surprises, on aura le privilège de voir Guillaume Côté, le directeur artistique, danser un duo de Songs of a Wayfarer de Maurice Béjart, avec Friedemann Vogel. Un programme de haut vol accessible à tous, qui clôture superbement l’édition 2017 !

Artistes invités  Friedemann Vogel, Stuttgart Ballet Guillaume Côté, Ballet national du Canada Cesar Corrales, English National Ballet KatjaKhaniukova, English National Ballet Calley Skalnik, Ballet national du Canada Laurynas Vejalis, Ballet national du Canada Matt Foley, artiste indépendant   Drew Jacoby, artiste indépendante

Discussion après-spectacle : à la rencontre des artistes! Après chaque spectacle offert sous le Grand Chapiteau, les spectateurs sont conviés à une rencontre sous la tente des causeries avec les chorégraphes et les interprètes. Animées par Guillaume Côté et Etienne Lavigne, ces rencontres permettent d’entendre les artistes parler de leur travail et de découvrir les coulisses de la création.

Programmation extérieure gratuite

DU 27 JUILLET AU 6 AOÛT, SCÈNE EXTÉRIEURE DESJARDINS

En plus des représentations en salle sous le Grand Chapiteau, lieu phare du Festival, on propose une série de spectacles gratuits sur la Scène Desjardins. Au menu, des concerts musicaux pour tous les goûts parmi lesquels celui de la formation D’Harmo réunissant quatre virtuoses harmonicistes canadiens ; la compagnie Ample Man Danse qui provoque une rencontre impromptue entre un danseur urbain, un danseur contemporain et un pianiste de jazz autour d’un piano public ; le groupe La R’voyure, collectif de musique trad qui soulèvera les festivaliers et les amènera à la découverte de la tradition dansée et musicale du Québec ; José Luis Pérez et ses complices qui convient les festivaliers à une délectable soirée de flamenco ; et la formation montréalaise Shyre qui faisait fureur au Festival international de jazz l’an dernier avec ses ambiances éthérées, ses cordes luxuriantes et ses harmonies enchanteresses.   Il y aura aussi du cinéma à la belle étoile avec la présentation de trois films de danse culte qui ont marqué leur époque et qui continuent d’émouvoir : Ballerina, Billy Elliot et West Side Story. Et, à ne pas manquer le dimanche 30 juillet, à mi-parcours du Festival, la grande journée familiale Tohu-Bohu ! Activités variées et spectacles de danse attendent les jeunes festivaliers pour un après-midi en famille dans le parc Georges-Filion. Au menu : ateliers de cirque, de percussions et de maquillage sous la tente Cogeco et création d’une murale !  Nouveauté : La 3e scène « unplugged »

Une nouveauté cette année : le Festival des Arts de Saint-Sauveur accueille pour la première fois des prestations sur une scène intimiste baptisée La 3e scène « unplugged ». Grâce à son partenaire, Les Galeries des Monts, où elle est située, la 3e scène offre une série de spectacles gratuits – Ample Man Danse, La R’voyure, Pérez-Reserva et Shyre – qui permettent une grande proximité avec les artistes. Au programme, de courtes prestations d’artistes de renom dans une ambiance chaleureuse et détendue. Un lieu de rendez-vous convivial pour les amateurs de danse et de musique !

Camp de danse et classe de maître

De plus, les jeunes amateurs de danse âgés de 12 à 18 ans sont invités à prendre part à 10 jours de formation et d’immersion lors d’un Camp de danse qui se tiendra du 24 juillet au 5 août. Sous la direction de l’ancienne danseuse étoile Brigitte Valette, le programme est occasion unique de développer et de perfectionner ses habiletés, et de côtoyer les plus grands ! Finalement, signalons une classe de maître avec Guillaume Côté danseur principal du Ballet national du Canada, dimanche 6 août, à 11 h. Informations et inscriptions pour le camp et la classe de maître : 450 227-0427.

Découvrir et encourager la relève! Un spectacle des élèves de la Concentration Danse-Études de l’école secondaire A. N.-Morin et Événements Prima Danse aura lieu le jeudi 3 août à 19 h.   Les jeunes participants au camp de danse FASS 2017 présenteront le fruit de leurs efforts lors d’un spectacle sur la scène Desjardins, le samedi 5 août, à 13 h et 15 h.

Tous les détails de la programmation de la 26e édition du FESTIVAL DES ARTS DE SAINT-SAUVEUR, on consulte le WWW.FESTIVALDESARTS.CA   Les billets pour les spectacles sous le Grand Chapiteau sont en vente au WWW.FESTIVALDESARTS.CA ou par téléphone au 1 866 908-9090.
 

 

 

 

 

À PROPOS DE L’ÉVÉNEMENT

Fondé en 1992 sous l’appellation de Festival des Arts Hiawatha et renommé le Festival des Arts de Saint-Sauveur en 1997, le Festival s’est hissé parmi les événements culturels majeurs au Québec en présentant chaque année des artistes et des compagnies de renommée nationale et internationale qui ont contribué à établir sa réputation d’excellence.

Lauréat en 2007, 2008 et 2014 du « Grand Prix du Tourisme » et du « Prix Ambassadeur culturel des Laurentides 2009 » dans la catégorie Festivals et Événements culturels, le FASS est reconnu comme « Centre d’excellence » dans les Laurentides et poursuit sa mission avec fierté et détermination.

 

Imprimer ce texte - Cliquez ici pour recevoir ce texte par courriel

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here